Dossiers de financement

Actualités & Médias

Thématique

  • -Tout-
  • Multi-secteurs
  • Réduction des inégalités et genre
  • Social and Inclusive Business
  • Start-up et Numérique
  • Fonds d'Investissement et de Soutien aux Entreprises en Afrique
  • Industrie et Services
  • Nos outils financiers
  • Accompagnement Technique
  • Education
  • Fonds d'Investissement
  • Infrastructures
  • Climat et Energie
  • Santé
  • Banques et Services Financiers
  • Microfinance
  • Agriculture et Agro-Industrie

En RDC, Proparco soutient Advans, une institution financière au service des micro-entrepreneurs

photo signature Advans RDC
Malgré une dotation exceptionnelle en ressources minières, la RDC fait partie des Pays à Faible Revenu. Le secteur privé congolais résiste néanmoins et continue d’investir, les entreprises privées jouant un rôle majeur dans le développement de l’un des pays, qui malgré un potentiel économique exceptionnel, est pour l’instant l’un des plus fragiles du continent africain
Publié le

Proparco accompagne la Mission laïque française dans son développement

Signature Proparco-MLF 28/02/2020
Avec un financement global de 65 millions d’euros accordé à la Mission laïque française, opérateur historique de l’enseignement français à l’étranger, pour des projets au Maroc, en Côte d’Ivoire, au Liban, en Égypte et en Éthiopie, Proparco soutient l’essor d’une éducation innovante en Afrique et au Moyen-Orient. Ce financement s’inscrit aussi dans le cadre du plan de développement de l’enseignement français dans le monde décidé par les pouvoirs publics.
Publié le

Mobiliser le secteur privé pour réduire les inégalités de genre

SP&D 33 - Réduire les inégalités de genre
Le nouveau numéro de la revue Secteur Privé et Développement s’intéresse au rôle du secteur privé pour réduire les inégalités de genre dans les pays en développement. Malgré une prise de conscience accentuée depuis l’adoption de la Déclaration de Pékin en 1995 et les avancées réalisées, les femmes demeurent confrontées à une multitude d’inégalités, qu’il faudrait une centaine d’années pour combler totalement au rythme actuel.
Publié le