L'Union Européenne et Proparco

  • logo linkedin
  • logo email
Emblème européen
L’Union européenne représente l’un des premiers bailleurs de fonds au monde et est un acteur clé pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).
Depuis plusieurs années, la Commission Européenne affiche sa volonté d’intensifier ses financements en faveur du secteur privé.
Une ambition réaffirmée avec le nouvel outil de garantie, doté de 14,3 milliards d’euros pour les institutions financières de développement, du Fonds Européen pour le Développement Durable+ pour la période 2021-2027.

Pour gérer les fonds européens destinés au développement, la Commission a accrédité, parmi d’autres acteurs, Proparco en 2015. Depuis, ce partenariat permet à Proparco de mobiliser des ressources complémentaires de ses propres financements afin d’élargir son offre de service en faveur du secteur privé et de l’atteinte des ODD. La mobilisation de fonds délégués par Proparco permet d’apporter plus d’additionnalité et d’augmenter les impacts de ses financements en explorant de nouveaux secteurs et/ou des nouveaux marchés à fort impact mais plus risqués et en augmentant l’apport non financier de Proparco au secteur privé.

Les fonds européens peuvent être mobilisés sous plusieurs formes en fonction des objectifs recherchés : des subventions, notamment pour déployer des programmes d’accompagnement technique, ou de garanties qui sont systématiquement associés aux financements de Proparco.

La concessionalité issue d’un tel mixage permet de diversifier et d’élargir l’offre de Proparco pour accompagner le secteur privé dans son rôle d’accélérateur de transitions et de contributeur aux Objectifs de Développement Durable.

Les fonds européens sont mobilisés sur deux principaux secteurs : l’inclusion financière et les énergies renouvelables

Inclusion financière

Inclusion financière
Euriz, Garantir et faciliter l’accès au crédit des PME à fort impact d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique

Travailleurs

 

Les petites et moyennes entreprises jouent un rôle clé dans la croissance économique et la création d’emplois. Elles ont besoin de ressources financières pour développer leur activité mais leur accès au financement reste très limité, souvent parce qu’elles sont perçues comme une clientèle risquée par les banques.

ACP-UE

 

Pour faciliter leur accès au crédit et ainsi encourager leur développement, le Groupe AFD a lancé, avec le soutien financier de l’UE et de l’Organisation des États Africains, des Caraïbes et du Pacifique (OACP) le programme de garantie EURIZ.

EURIZ a pour objet de faciliter l’accès au crédit dans la zone Afrique, Caraïbe, Pacifique (ACP) des PME à fort impact développemental et de tout type de PME dans les pays dits fragiles.

La garantie EURIZ permet ainsi aux institutions financières partenaires (banques publiques et privées, institutions financières spécialisées) vers lesquelles les PME de la zone ACP pourraient s’adresser pour obtenir un prêt en monnaie locale, de faire appel à Proparco ou à l’AFD pour garantir une partie du risque lié au prêt.

Le programme de garantie EURIZ permet soit :

  • de soutenir l’accès au financement des PME dans les pays fragiles ( RDC, Ethiopie, Tchad, Mali, Niger, Guinée…) en proposant une garantie couvrant jusqu’à 50% des crédits proposés  par les institutions financières partenaires à tout type de PME
  • de soutenir l’accès au crédit des PME à fort impact développemental en proposant une garantie couvrant jusqu’à 70% des crédits .

Les PME à fort impact développemental sont celles opérant dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, du numérique ou de l’économie inclusive, mais aussi les jeunes start-up, les entreprises détenues en majorité par des femmes ou des jeunes de moins de 25 ans ou encore des PME vertes, qui rencontrent des difficultés accrues pour obtenir des financements.

Grâce au programme de garantie EURIZ, ce sont un maximum de 181 millions d’euros de garanties qui pourront être accordées aux banques locales publiques, via l’AFD, ou privées, via Proparco, souhaitant financer les acteurs clés de leurs économies locales. 

Le programme comprend également un volet d’accompagnement technique qui aide les institutions financières à développer une offre adaptée aux spécificités des PME. De même, pour les TPME, un accompagnement technique peut être proposé pour les appuyer dans la structuration financière de leurs projets.  Au total, 4.5 millions d’euros seront consacrés à accompagner techniquement les banques et les TPME.

Grâce à EURIZ, plus de 6 200 PME devraient ainsi bénéficier dans les prochaines années de prêts pour créer leur projet ou développer leur activité, dont 1 200 dans les pays fragiles et 5 000 entreprises à fort impact sur le développement.

Le programme EURIZ a été mise en place en 2019 avec le soutien de l'Union européenne, dans le cadre du Thematic Blending Framework de l'Instrument de coopération au développement (DCI) de l’UE et du Fonds européen de développement, et de l’Organisation des États Africains, des Caraïbes et du Pacifique (OACP). EURIZ bénéficie d’un soutien financier de l’Union européenne à hauteur de 25,8 millions d’euros.

Cette garantie s’inscrit également dans l’initiative Choose Africa.

 

 

En savoir plus:

 

Mena: un ensemble de garanties et de lignes de crédit au service des PME du pourtour méditerranéen

Travailleur

 

 

 

La Commission Européenne a lancé en 2008 la Facilité d’Investissement pour le Voisinage (FIV), un instrument financier innovant destiné à accompagner le développement du secteur privé, et notamment des petites et moyennes entreprises (PME).

Opérationnelle depuis 2021, la Facilité MENA est l’un des projets issus de cette Initiative « FIV ». Elle vise à soutenir l’inclusion financière et le financement des PME dans 7 pays du pourtour méditerranéen : l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine et la Tunisie.

D’un montant de 23,2 millions d’euros, la Facilité MENA, permet de mettre en place des garanties adaptées aux risques associés au financement des PME, notamment dans les secteurs à fort impact sur le développement, et d’absorber une partie du coût additionnel généré par les mécanismes de couverture mis en place pour déployer des lignes de crédit en monnaie locale.

Cette facilité s’adresse à des institutions financières privées, via Proparco, et publiques, via l’AFD, avec pour objectif d‘atténuer les contraintes, notamment financières, inhérentes au financement des PME.

Des moyens dédiés à l’accompagnement technique, à hauteur de 2 millions d’euros, sont également disponibles et permettent de renforcer les capacités des institutions financières à cibler et servir les PME, tout en renforçant les capacités des PME à accéder aux financements.

Enfin, une ambition forte de la Facilité MENA est de cibler des acteurs et secteurs à fort impact, confrontés à des difficultés d’accès au crédit formel, tels que les femmes entrepreneures, les start-up ou les secteurs des énergies renouvelables ou de l’agriculture.

Cet objectif est notamment atteint grâce à un mécanisme d’incitation, sous forme de « prime à l’impact », qui permet d’encourager les institutions financières à se positionner davantage sur ces segments.

La Facilité MENA bénéficie d’un soutien financier de l’Union européenne à hauteur de 26 millions d’euros.

En savoir plus :

lire la brochure MENA

 

EFSD COVID response : soutenir les pme en Afrique affectées par la crise

Travailleurs

 

 

Les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 impactent fortement les TPE et PME en Afrique et accentuent les problèmes d’accès au financement qu’elles rencontraient déjà avant la crise.

Pour répondre à la pandémie, l’Union européenne a, en 2020, recentré les garanties du Plan d’investissement extérieur (EFSD) pour permettre notamment de soutenir les petites entreprises touchées par la crise et encourager les banques locales à les financer davantage.

Dans le cadre du Plan d’Investissement Extérieur de l’UE, Proparco a obtenu une garantie EFSD de 68M€ sur de nouveaux financements dédiés aux PME en Afrique, et une subvention d’assistance technique de 3,7M€ lui permettant d’accompagner les institutions financières et leurs clients PME dans la gestion des impacts de la crise et la relance de leur activité.

Notamment grâce à ce soutien de l’Union européenne, le Groupe AFD a ainsi pu renforcer l'initiative Choose Africa avec un nouveau volet "Résilience" de 1 milliard d'euros supplémentaire dédié aux PME en Afrique d’ici 2022.

Ce nouveau volet « Résilience », mis en œuvre par Proparco, permet, via un ensemble de solutions adaptées, de répondre aux besoins des TPE/PME en Afrique durement impactées par les crises sanitaire et économique liées à la pandémie de Covid-19.

  • Les 68 millions d’euros de garanties EFSD permettront à Proparco de couvrir une partie du risque lié aux prêts qu’elle accorde à certaines institutions financières clés telles que les institutions de microfinance, les institutions de leasing ou les banques spécialisées sur le segment des PME dont le rôle sera essentiel pour permettre aux très petites entreprises de survivre à cette crise.
  • Les 3,7 millions d’euros de subventions d’assistance technique seront dédiées à l’accompagnement technique (administratif, financier ou technique) des institutions financières et de leurs clients PME sur la gestion de crise ou l'adaptation aux nouvelles conditions induites par la crise.

L'Union européenne permet ainsi à Proparco de jouer son rôle contracyclique et de continuer à accompagner les institutions financières qui apportent ou vont apporter aux petites entreprises les financements indispensables au redémarrage et à la croissance de leurs activités.

Projets :

Arab Tunisian Lease (ATL)

ATL

En savoir plus:

Plan EFSD et EFSD COVID de l’UE

 

Energies renouvelables

Eoliennes
Are Scale up: faciliter les investissements du secteur privé dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique

Panneaux solaires

La facilité « African Renewable Energy Scale-up » (ARESUF) a été mise en place par le Groupe AFD avec le soutien de la Commission européenne (CE), pour promouvoir les investissements du secteur privé dans le domaine des énergies renouvelables « ongrid et offgrid » en Afrique. L'ensemble est divisé en deux projets, à savoir (i ) un volet Assistance technique, géré par l'AFD pour un montant total de 16,3 millions d'euros, et (ii) un Fonds de garantie géré par PROPARCO pour un montant total de 22,35 millions d'euros. sa réunion opérationnelle du 26 septembre 2016, et est mis en œuvre dans le cadre du programme d'action annuel 2015 du programme thématique sur les biens publics mondiaux et les défis.

Le mécanisme de garantie géré par PROPARCO a pour objectif d'accompagner la croissance des acteurs de l'industrie mini et off-grid en réduisant les risques de financement en fonds propres dans ces entreprises pionnières et en préparant l'accès aux investisseurs commerciaux et au financement par emprunt à grande échelle. À cette fin, l'ARE-GF fournira:

▪ Des garanties partielles aux prises de participation de PROPARCO dans les secteurs off-grid et mini-grid. Cet instrument financier est soutenu par la Commission européenne à hauteur de 10,2 millions d'euros

▪ Services d'assistance technique pour la mobilisation pour soutenir la mise en œuvre de la facilité de garantie, le développement d'un pipeline de projets, et pour renforcer les capacités des prospects et des bénéficiaires (2,15 M €)

Depuis le début des opérations en 2018, un total de 10,6 millions d'euros a été investi dans 3 entreprises africaines du secteur de l'énergie et une assistance technique d'environ 0,98 million d'euros fournie dans le cadre de l'ARESUF.
 

 

En savoir plus :

Transferability & Convertibility facility: couvrir le risque de convertibilité et transférabilité sur des projets d’énergie renouvelable

Eoliennes

 

 

La Facilité de Transférabilité et de Convertibilité (T&C) est un produit de garantie financé par l'UE et géré par EDFI Management Company,

Le mécanisme T&C vise ainsi à contribuer au développement de nouvelles capacités de production d'énergie renouvelable dans les pays en développement confrontés à d'importantes contraintes en matière de réserves de devises étrangères. Les risques d'inconvertibilité et de non-transférabilité sont particulièrement importants pour le secteur de l'énergie car l'électricité est vendue en monnaie locale alors que les centrales électriques sont généralement financées en USD ou en EUR et que les gouvernements locaux ne garantissent parfois pas ces risques.

Concrètement, T&C facility offre une protection contre les pertes résultant de l'incapacité d'un investisseur à convertir sa monnaie locale en monnaie forte et/ou à transférer des devises fortes en dehors du pays d'accueil.

En savoir plus:

https://www.edfi.eu/facility/tc-guarantee/

Carte des projets

Cette carte est uniquement utilisée à titre d’illustration et n'engage pas la responsabilité du groupe AFD
Géographie
Type de financement
Antennes
Filtres

Géographie

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets