• logo linkedin
  • logo email
JUMO, téléphonie, hommes, afrique
A travers un prêt de 60 millions de dollars accordé à la West Indian Ocean Cable Company (WIOCC), société panafricaine d'infrastructures de télécommunications, Proparco réaffirme son engagement en faveur de l'innovation et de la croissance économique sur le continent africain.

L'actuel boom de l'innovation numérique recèle un grand potentiel économique et social pour l'Afrique. L'inclusion financière, par exemple, s'est améliorée sur le continent au cours de la dernière décennie grâce à la révolution du paiement par téléphone portable (mobile money).

WIOCC propose des solutions de connectivité aux acteurs des technologies de l'information et de la communication (TIC) sur le continent africain depuis plus d'une décennie, jouant ici un rôle essentiel pour la croissance du secteur numérique.

Grâce à un prêt de 60 millions de dollars, Proparco soutiendra le plan d'expansion de WIOCC en Afrique orientale et australe. Ce plan consiste en des investissements dans les infrastructures numériques du continent, y compris dans certains des pays les moins avancés d'Afrique. Proparco a également mobilisé des fonds auprès du fonds Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF) du Groupe PIDG, qui a contribué à hauteur de 40 millions de dollars supplémentaires à cette opération.

Il s'agit du deuxième partenariat du groupe AFD avec WIOCC après un premier prêt accordé par l'AFD en 2007 pour soutenir EASSy, un système de câbles sous-marins de 10 000 kilomètres reliant la mer Rouge à l'Afrique du Sud, améliorant l'accès à Internet dans toute l'Afrique de l'Est et du Sud.

Exploiter le potentiel de la révolution numérique pour la création d'emplois et l'accès aux services essentiels

Cette nouvelle opération témoigne du soutien à long terme du Groupe AFD au secteur africain des télécommunications. Proparco et l'AFD s'engagent toutes deux à soutenir l'innovation, notamment dans les pays frontières pour que la transition numérique soit à la fois inclusive et équitable.

Ce projet devrait soutenir plus de 200 emplois directs au cours des 5 prochaines années. WIOCC prévoit également de développer la formation professionnelle en informatique pour les femmes, afin de faciliter plus encore l'équilibre entre les sexes au sein de sa main-d'œuvre.

Il contribuera également directement aux Objectifs de développement durable 8 (travail décent et croissance économique) et 9 (industrie, innovation et infrastructures).