• logo linkedin
  • logo email
Signature avec Faten
Les institutions de microfinance jouent un rôle essentiel pour le développement en soutenant les entrepreneurs et les entreprises, permettant ainsi de créer des emplois et d'améliorer l'accès aux biens et services essentiels. Par à un prêt de 8 millions de dollars accordé à Faten, Proparco réaffirme son soutien au secteur privé palestinien.

Proparco et la Palestinian Company for Credit and Development (Faten) ont signé le mardi 4 février 2020 un accord de prêt de 8 millions de dollars pour financer les travailleurs indépendants, les entrepreneurs individuels et les micro-entrepreneurs en Palestine. Le financement de Proparco devrait permettre de soutenir plus de deux mille bénéficiaires dans les Territoires Autonomes Palestiniens.

Faten est une institution de microfinance à but non lucratif créée en 1998 par Save the Children et dédiée au financement des entrepreneurs palestiniens, à la réduction du chômage et à l'allègement de la pauvreté. Elle est également réputée pour son financement d'initiatives qui contribuent à améliorer la santé et l'éducation en Palestine.

L'institution de microfinance est active à la fois en Cisjordanie et dans la bande de Gaza grâce à un vaste réseau d'agences locales, situées dans les zones rurales et urbaines, ainsi que dans les camps de réfugiés. Avec un effectif de plus de 310 employés et plus de 31 000 clients, Faten est actuellement la première institution de microfinance de Palestine.

Le projet signé aujourd'hui constitue un nouvel exemple du soutien que le Groupe AFD apporte depuis vingt ans au secteur privé palestinien. En 2017 par exemple, Proparco a accordé un prêt de 10 millions de dollars à Nakheel Palestine, le premier producteur palestinien de dattes Medjool vendues sur le marché national et international.