• logo linkedin
  • logo email
aktivco telecoms
L’accès aux services numérique ou encore la couverture des réseaux mobiles sont des enjeux clés pour les économies en développement et émergentes. Une condition essentielle pour répondre à ces enjeux est la fiabilité de l’alimentation électrique du réseau de télécommunication or une grande partie des tours n'est pas raccordée au réseau électrique national et fonctionne généralement sur des générateurs à combustible. Proparco a ainsi accordé un prêt de 16 millions d’euros pour soutenir AktivCo, filiale du groupe Camusat, dans 4 projets visant l’hybridation de tours de télécommunication au Burkina Faso, Niger, Côte d'Ivoire et le Cameroun, qui permettront une plus grande efficacité énergétique de ces services et une plus grande fiabilité du réseau de télécommunication.

Proparco a accordé un prêt de 16 millions d’euros à Aktivco. La FEI a contribué pour sa part à hauteur de 27 millions d’euros. Norfund et AfricaGoGreen participent également à cette opération, pour des montants respectifs de 9 et 8 millions d’euros. Le montant total du projet est de 60 millions d’euros.

Créée en 2015, AktivCo accompagne les opérateurs télécoms qui souhaitent externaliser la fourniture d'énergie de leurs tours télécoms. Ce segment innovant appelé T-ESCO (Telecom - Energy Service Company), permet au propriétaire d’une tour de télécommunication de sous-traiter l’alimentation électrique du site à un tiers spécialisé chargé de déployer, financer et exploiter l'actif électrique en vertu d'un contrat de longue durée. Ce marché en pleine expansion et bénéficiant d’un grand potentiel propose une solution technique reposant sur l'utilisation conjointe d'un système photovoltaïque, de batteries et d'un générateur à combustible. Ce dispositif technique offre des avantages en termes de coûts et d'économies de combustible.

Participant à l’atténuation du changement climatique, ce projet est 100% aligné avec l’Accord de Paris et permettra d’éviter 22 800 tCO2/an et participera au déploiement d’infrastructures télécom efficientes. Il contribuera également à la création ou au maintien de 3 400 emplois directs et indirects.