• logo linkedin
  • logo email
Tiryaki-Proparco-IFC-FMO-Iraq
IFC, FMO et Proparco soutiennent Sama Al-Manar, une filiale de Tiryaki Agro, basée en Turquie, pour le développement d'un nouveau complexe agro-industriel de haute technologie dans le port irakien d'Umm Qasr, comprenant une usine de broyage de soja et des entrepôts, ce qui contribuera à renforcer la sécurité alimentaire, à créer des emplois et à diversifier l'économie du pays en réduisant sa dépendance à l'égard des énergies fossiles.

IFC fournira à Sama Al-Manar un financement de 112,5 millions de dollars, comprenant un prêt de 66 millions de dollars sur son propre compte ainsi que la mobilisation de 31,5 millions de dollars auprès de FMO, la banque néerlandaise de développement entrepreneurial, et de 15 millions de dollars auprès de Proparco.

Sama Al-Manar importe et vend actuellement du maïs et de la farine de soja, les principaux ingrédients de l'alimentation animale.  La nouvelle installation permettra à l'entreprise de doubler - a minima - ses importations de maïs d'ici 2027 et d'importer pour la première fois des graines de soja brutes à des fins de transformation. Sama Al-Manar transformera les graines de soja brutes, produisant à la fois de la farine de soja pour l'alimentation animale nationale et de l'huile de soja, qui devrait devenir l'une des principales exportations non pétrolières du pays. L'augmentation de la production locale d'aliments pour animaux à des prix compétitifs contribuera également au développement du secteur avicole irakien.

Süleyman Tiryakioğlu, PDG de Tiryaki Agro, a déclaré : « Nous construisons une usine de broyage de soja et des entrepôts de maïs dans le poste d'amarrage exclusif du groupe Tiryaki dans le port irakien d'Umm-Qasr. Les entrepôts, qui constituent une part de l'investissement, ont été achevés et les opérations de broyage du soja commenceront au début de l'année 2024. Avec une capacité de traitement quotidienne de 3 000 tonnes, l'usine de broyage de soja devrait générer plus de 700 millions de dollars de revenus par an, dont la moitié sera générée par les exportations. »

Bram Reijnen, directeur des secteurs agro-industrie, eau et alimentation chez FMO, a déclaré : « Nous sommes heureux d'investir dans la revitalisation du secteur privé irakien par l'intermédiaire de Sama-al Manar, filiale de notre partenaire de longue date Tiryaki. Grâce à cet investissement, nous sommes en mesure de favoriser la création de valeur ajoutée en Irak et la création d'emplois décents au niveau local. Investir efficacement dans des États qui sortent d'un conflit ou d'une période d'instabilité politique s'accompagne traditionnellement de risques perçus comme "trop élevés" par de nombreux investisseurs institutionnels ; nous sommes reconnaissants à notre partenaire de confiance, la SFI, d'avoir conduit cette transaction, car nous contribuons ensemble à l'émergence d'un secteur privé diversifié et viable en Irak. »

Claire Fillatre, responsable de l'équipe Agro-industries chez Proparco, a déclaré : « Ayant accompagné Tiryaki pendant de nombreuses années, nous sommes ravis de nous associer à IFC et FMO pour cette nouvelle phase d'expansion du groupe, qui lui permettra d'intégrer verticalement ses activités agroalimentaires en Irak. Les impacts attendus sont d'une importance considérable pour ce pays fragile et en proie à des situations de conflit : une sécurité alimentaire renforcée, grâce à la réduction de la dépendance aux importations en assurant l'accès aux denrées alimentaires pour les agriculteurs locaux, une plus grande diversification économique et la création de nouvelles opportunités d'emploi. »

« L'industrie manufacturière et l'agro-industrie stimulent la création d'emplois et la croissance économique. Cet investissement Sud-Sud contribuera non seulement à renforcer la sécurité alimentaire de l'Irak et à promouvoir la diversification économique, mais il apportera également une contribution substantielle aux exportations totales du pays », a déclaré Ashruf Megahed, responsable régional de l'industrie manufacturière, de l'agro-industrie et des services pour le Moyen-Orient, l'Asie centrale, la Turquie, l'Afghanistan et le Pakistan au sein de la SFI.

 

à lire aussi