• logo linkedin
  • logo email
AFAWA
L’investissement de 10 millions de dollars de Proparco dans l’African Guarantee Fund permettra de contribuer à la croissance de ce fonds panafricain et de soutenir l’initiative AFAWA lancée pour augmenter l’accès au financement des femmes entrepreneures.

L’Affirmative Finance Action for Women in Africa (AFAWA) est une initiative conjointe de la Banque africaine de développement et de l’African Guarantee Fund (AGF), lancée en 2016 et soutenue par la France et les Etats membres du G7. Elle vise à combler le déficit de financement qui affecte les femmes en Afrique par l’augmentation du volume de prêts qui leur sont accordés (volet financement), le renforcement des capacités des femmes entrepreneures et l’octroi de services de conseil aux institutions financières qui les servent (volet assistance technique) et le dialogue avec les parties prenantes pour éliminer les obstacles à leur réussite (volet environnement des affaires). 

Le volet financement est notamment mis en œuvre par l’AGF qui propose aux institutions financières des mécanismes de partage des risques leur permettant de mieux servir les PME. La prise de participation de 10 millions de dollars dans l’AGF, via la facilité FISEA+ du Groupe AFD, viendra spécifiquement renforcer sa capacité à répondre aux objectifs de l’initiative AFAWA.

Dans le cadre de cette initiative AFAWA, pour cibler les femmes entrepreneures, l’AGF s’engage à suivre les critères de l’initiative 2X Challenge qui vise à augmenter la participation économique des femmes dans les pays émergents et en développement. Lancée en 2018 par les institutions de financement du développement (IFD) du G7, cette initiative à laquelle participent désormais plus d’une quinzaine d’IFD s’est donnée pour nouvel objectif en 2021 de mobiliser 15 milliards de dollars d’ici fin 2022.

Plus de 14 000 TPE/PME devraient bénéficier de cet investissement, permettant ainsi de soutenir plus de 120 000 emplois directs et indirects.

La priorité accordée par le Groupe AFD au soutien des TPE/PME, en particulier celles dirigées par des femmes

Le lancement de l’initiative française Choose Africa a permis au Groupe AFD d’accentuer son appui à la croissance des start-up, TPE et PME africaines. Ainsi, depuis 2018, ce sont plus de 3 milliards d’euros qui ont été engagés au bénéfice de plus de 26 000 TPE/PME en Afrique. Fort de ce succès, le Groupe AFD poursuivra ses efforts au court des prochaines années en continuant d’adapter ses outils aux besoins des entrepreneurs. La facilité FISEA+ lancée en 2021 s’inscrit dans cette optique, en visant spécifiquement les pays fragiles, les entreprises sociales et solidaires et les PME qui fournissent des biens et des services essentiels à travers l’innovation numérique.

Avec l’initiative Choose Africa, la France catalyse l’engagement européen en faveur de l’entrepreneuriat africain. Cet engagement s’est notamment matérialisé en 2020 par une mobilisation accrue des IFD européennes pour soutenir les TPE/PME affectées par la crise. L’accompagnement de l’entrepreneuriat africain constitue aujourd’hui une des priorités du partenariat entre l’Europe et l’Afrique.

« Les mécanismes de partage des risques comptent parmi les outils les plus efficaces pour répondre au défi du financement des petites et moyennes entreprises. Proparco est fière de s’engager en faveur de leur renforcement dans le cadre de l’initiative AFAWA, dont l’ambition en faveur de l’entrepreneuriat féminin est à la mesure de l’enjeu qu’il représente pour le développement du continent africain » a déclaré Grégory Clemente, Directeur général de Proparco.
 
« Les PME en Afrique sont confrontées à un ensemble de difficultés qui entravent leur croissance, la principale étant l'accès au financement. Ce défi de financement est accru lorsqu'il s'agit de PME dirigées par des femmes, car ces PME sont perçues comme étant plus risquées, donc confrontées à des taux d'intérêt prohibitifs. De plus, à cause de certains cadres légaux encore en vigueur, les femmes ont parfois des difficultés à accéder à des biens pouvant servir de collatéral. Grâce à cette augmentation de capital, AGF soutiendra davantage l’entrepreneuriat féminin en améliorant les conditions d’accès au financement et renforçant les capacités des femmes entrepreneures. » a déclaré Jules Ngankam, Directeur général de l’AGF.

à lire aussi

AFAWA
Page projet (PROPARCO)

AGF