• logo linkedin
  • logo email
wind power plants
Proparco, aux côtés de plusieurs institutions de financement du développement et de prêteurs commerciaux dont la BERD et la DEG, participe au financement des projets Bash et Dzhankeldy, deux parcs éoliens terrestres développés par ACWA Power en Ouzbékistan, en apportant 80 M USD (40 M USD par projet). Ensemble, les deux parcs éoliens représentent 1 GW de nouvelle capacité installée et permettront d'éviter des émissions de gaz à effet de serre estimées à 1 820 000 tCO2e/an.

La production d'électricité en Ouzbékistan est en grande partie assurée par des centrales thermiques, principalement au gaz, et des centrales au charbon. Le secteur de l'électricité est le deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre (GES) dans le pays. La diversification du mix électrique est donc un enjeu majeur d'une trajectoire bas carbone.

" Proparco est fier de soutenir le développement des parcs éoliens de Bash et Dzhankeldy en Ouzbékistan. Ces deux centrales de grande envergure joueront un rôle important dans la transition énergétique du pays et permettront de répondre à la demande croissante d'électricité tout en améliorant sa résilience face au changement climatique " a déclaré Anne Gautier, responsable de la division Power and Digital de Proparco pour cette région. 

Après un premier financement de centrale solaire photovoltaïque en 2021, Bash et Dzhankeldy sont les deuxième et troisième financements apportés par Proparco au secteur des énergies renouvelables ouzbek. Ces projets s'inscrivent dans un soutien stratégique plus large du groupe AFD à la transition énergétique ouzbèke.

Les projets Bash et Dzhankeldy consistent en la construction et l'exploitation de deux parcs éoliens terrestres de 500MW, le premier situé à 60km au nord-ouest de Navoi, et le second à 160km au nord-ouest de la ville de Bukhara. Ces projets contribueront de manière significative à l'objectif du gouvernement ouzbek d'atteindre une capacité éolienne installée de 5 GW d'ici 2030.

Ensemble, les deux parcs éoliens permettront d'éviter des émissions de gaz à effet de serre estimées à 1 820 000 tCO2e/an. Les projets devraient créer près de 2 530 emplois à long terme et offrir un meilleur accès à l'électricité à près de 465 000 personnes.

à lire aussi