• logo linkedin
  • logo email
thé, KTDA, Kenya
La coopérative de thé Kenya Tea Development Agency (KTDA) assure 60% de la production nationale de thé. KTDA est ainsi le premier exportateur de thé du pays, lui-même premier exportateur mondial de thé.
En 17 ans Proparco a accompagné 4 fois cet acteur majeur pour l'économie kényane.
Ce nouveau prêt aidera KTDA à développer ses activités de « thé orthodoxe » et ainsi à développer de nouveaux marchés pour les petits producteurs de thé. En finançant de nouvelles lignes de production de thé, Proparco contribuera à l’amélioration des conditions de vie de plus de 50 000 petits producteurs kenyans.
Présentation du client

Le modèle kenyan est unique au monde : plus de 600 000 petits planteurs détiennent 54 Tea Companies qui assurent 60% de la production totale du pays. Ensemble, elles sont donc à la fois le premier producteur et le premier exportateur de thé du pays (+600 USDM en ventes / an). 
Les Tea Companies sont à leur tour actionnaires et propriétaires directes de KTDA Holding, un prestataire de services qui intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeur avec différentes filiales chargées de la logistique, de la vente et de la distribution, des intrants, de l' assistance technique aux planteurs, de la microfinance, de l'énergie renouvelable et des services de management pour chacune des usines. 
Ce modèle permet aux planteurs de KTDA de percevoir la rémunération la plus élevée au monde (70-75% du Chiffre d'Affaires de chaque usine est reversé aux planteurs) tout en produisant un thé de type « CTC » reconnu pour sa qualité, affichant une prime de prix aux enchères à Mombasa (principal lieu de commercialisation de ce type de thé au monde).

Description du projet

Le projet concerne 5 Tea Companies, soit 56 000 petits planteurs. L’objectif du financement est de permettre :

  • à 4 de ces usines (situées à Kimunye, Gitugi, Imenti et Thumaita) de produire du « thé Orthodoxe ». Ce nouveau type de thé permettra de diversifer leur source de revenus en termes de nouveaux marchés à l’export et en atténuant l'impact de la volatilité des prix. Le thé CTC est le thé traditionnellement produit au Kenya, un thé noir très robuste utilisé par les acheteurs internationaux pour faire des mélanges. Le thé Orthodoxe est quant à lui un thé noir plus doux et de meilleure qualité, obtenu à partir des mêmes feuilles mais avec une méthode de production différente, et vendu en gré à gré. 
  • Concernant la cinquième usine (Mogogosiek), l’objectif est de soutenir la croissance de sa production de thé CTC avec le refinancement de Boito, sa nouvelle usine satellite. L'usine de Boito permettra d'augmenter la capacité de 15kT et de transformer du thé issus de 7 600 petits producteurs actionnaires. 
Impact du projet

Les 5 compagnies de thé emploient actuellement plus de 1000 personnes, dont 52 emplois pérennes déjà créés grâce à la construction de l’usine de Boito. Le projet devrait permette la création de 10 emplois additionnels dans chacune des 4 usines où seront installées les lignes de production de thé orthodoxe, soutenant ainsi un total de 1053 emplois d’ici 5 ans. 

Le thé orthodoxe permettra également aux petits planteurs de diversifier  leur source de revenus. Selon des estimations de Proparco, ces activités rapportent aux petits planteurs environ 1 000 euros par an, soit 84 euros par mois, dans un pays où plus de 33% de la population vit avec moins d’1 euro par jour. 

L’intervention de Proparco permettra de soutenir un acteur clé pour le secteur économique local : en introduisant la fabrication du thé orthodoxe dans le groupe KTDA, qui produit près de 60% de la production nationale de thé, le projet aura également des effets d’entraînement sur toute la filière du thé au Kenya. Cette filière représente 4% du PIB national et fait vivre 11% de la population.

Enfin, le projet aura des effets positifs sur la balance des paiements, KTDA étant le premier exportateur de thé du pays, lui-même premier exportateur mondial de thé. Le thé orthodoxe permettra également de développer les exportations de KTDA vers de nouveaux marchés. On estime que les exportations additionnelles attribuables au projet se situeront autour de 18 millions d'euros par an. 

Proparco jouera un rôle de conseil sur cette opération avec la mise en place d’un plan d’actions environnemental et social (E&S), notamment dans le but d’améliorer la mise en oeuvre du système de gestion E&S de KTDA. Une assistance technique pour le plan de marketing et de commercialisation du thé orthodoxe est également en discussion avec KTDA.

22/06/2018
Date de signature du projet
Kenya
Localisation
Outils de financement
5 980 350 Euros
Montant du financement
Prêt de 7 MUSD
Details du financement
Mogogosiek Tea Factory Company Ltd / Gitugi Tea Factory Company Ltd / Kimunye Tea Factory Company Ltd / Imenti Tea Factory Company Ltd / Thumaita Tea Factory Company Ltd
Client
CES