Résultats 2021 : 2,3 Mds € d’engagements pour renforcer la contribution du secteur privé aux Objectifs de développement durable

publié le 30 Mai 2022
  • logo linkedin
  • logo email
resultats annuels 2021 proparco developpement secteur privé
En 2021, pour la troisième année consécutive, Proparco a déployé plus de 2 milliards d'euros d'engagements annuels. L’année dernière, Proparco a eu pour priorité de continuer à accompagner ses clients pour limiter l’impact de la crise sanitaire, sociale et économique liée à la pandémie de Covid-19 tout en contribuant aux besoins structurels de long terme de ses zones d’intervention. A travers ses financements, Proparco s’engage auprès des entrepreneurs, entreprises et institutions financières œuvrant dans des secteurs à fort impact sur le développement comme les énergies renouvelables, la microfinance et la santé afin de soutenir la création d’emplois, l’égalité femmes-hommes et l’accès aux biens et services essentiels.

En 2021, Proparco a engagé 2,3 milliards d’euros dont :

  • 1,2 Md € sur le continent africain, priorité géographique du Groupe AFD
  • 928 M€ dans les pays fragiles et les PMA[1]
  • 668 M€ pour des projets à co-bénéfice climat
  • 860 M€ au bénéfice de l’entrepreneuriat et des TPME africaines
  • 368 M€ de projets qualifiés au 2X Challenge, une initiative mondiale en faveur de l’autonomisation économique des femmes, au bénéfice de la réduction des inégalités femmes-hommes

Pour Françoise Lombard, Directrice Générale de Proparco, « ces résultats confirment notre capacité d’adaptation et de réaction. Après une année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, nous avons continué notre mission : soutenir la capacité du secteur privé à créer des emplois et des impacts positifs sur le développement avec nos partenaires et clients. »

DES PROJETS AUX IMPACTS POSITIFS

En 2021, Proparco a signé 284 nouveaux projets contribuant aux Objectifs de développement durable[2] :

  • 1 952 000 tonnes de CO2eq évitées par an, sur la durée de vie des projets
  • 1,4 million d’emplois soutenus, d’ici 5 ans
  • Un meilleur accès à un service ou un bien essentiel pour 9 millions de personnes d’ici 5 ans, dont notamment :

- un accès à de l’énergie renouvelable pour 3,1 millions de personnes

- un accès à un service de transport pour 151 000 personnes

- un accès à des services de santé pour 566 000 de personnes

- un accès au micro-crédit pour 698 000 personnes

  • Soutenir les entrepreneurs en Afrique avec Choose Africa et son volet « Résilience »

Avec l’initiative Choose Africa, le groupe AFD se mobilise depuis 2018 pour accompagner les start-up, TPE et PME en Afrique, véritables piliers de l'économie du continent. En 2020, son objectif a été porté à 3,5 milliards €, après intégration d’un volet « Résilience », lancé en réponse à la crise de Covid-19. A fin 2021, le bilan est positif puisque ce sont 3 milliards d’euros de financements qui ont déjà été engagés en faveur des TPE/PME africaines, dont 780 millions d’euros dans le cadre du volet « Résilience ».

Parmi ces projets, Proparco a accordé des financements à des entreprises opérant dans des secteurs à fort impact sur le développement :

  • En République Démocratique du Congo, Proparco a investi 1 million d’euros dans l’entreprise Nuru qui développe des mini-réseaux hybrides solaires pour fournir un accès à une électricité propre, fiable et abordable à 67 000 personnes, 30 écoles et centres de santé et 85 TPE, d’ici 5 ans.
  • Au Vietnam, en accordant un prêt de 12 millions de dollars à l’entreprise de textile Leading Star, Proparco soutient la croissance d'une entreprise engagée dans une politique interne ambitieuse en faveur des femmes. Le projet soutiendra ainsi plus de 2 500 emplois directs, dont 80% occupés par des femmes, et contient un volet de formation auprès des employées sur leurs sujets de santé spécifiques (contraception, hygiène de vie, maternité, …).
  • En Afrique du Sud, avec la Société financière internationale (SFI – IFC), Proparco a accordé un prêt de 15 millions d’euros à Cerba Lancet Africa, premier acteur panafricain de biologie médicale. Le projet permet de renforcer les capacités diagnostiques des pays africains face à la crise de Covid-19 en modernisant et développant de nouveaux laboratoires sur le continent, en priorité dans les pays les plus fragiles. Ainsi, ce sont 500 000 patients supplémentaires qui pourront être servis d’ici 5 ans.
  • A Madagascar, le groupe Kimony a bénéficié d’un prêt de 440 000 euros, garanti par le Groupe AFD, pour son hôtel « L’Olympe de Bemaraha ». L’entreprise est engagée dans le développement de la région Menabe où sont implantés ses hôtels, à la fois sur le plan environnemental (reboisement dans les villages pour la préservation de la flore et sensibilisation de la population), socio-éducatif (insertion professionnelle des personnes à mobilité réduite, distribution de kits scolaires, appui au développement des activités sportives auprès des jeunes), et culturel (soutien des évènements culturels locaux, mise en avant de la culture Menabe dans ses établissements).

Découvrez la brochure Chiffres clés 2021 qui présente les principaux résultats de Proparco.

 

[1] Pays fragiles selon la Banque mondiale + Pays les moins avancés (PMA)

[2] Impacts estimés ex ante de 75 projets signés par Proparco en 2021, ayant fait l’objet d’une analyse comptabilisée des impacts attendus.