• logo linkedin
  • logo email
Clientes d'Annapurna
Proparco et Incofin IM annoncent le premier closing réussi de l’Incofin India Progress Fund (IPF) avec plus de 50 millions d'euros d’engagements. Le fonds réalisera des investissements dans la chaîne alimentaire agricole et les services financiers en Inde. En plus de l’engagement de Proparco, le capital provient d’un ensemble d'investisseurs privés et institutionnels comme Korys, CDC, la Société belge d'investissement pour les pays en développement (BIO) et le Fonds Manickam, géré par la Fondation Roi Baudouin.

Avec une population jeune, dynamique et entreprenante, l'Inde est une économie émergente offrant des opportunités d'investissement prometteuses. 86 % de la population indienne a moins de 55 ans. Dans le même temps, le pays connaît aussi de très nombreux défis, comme les inégalités, un manque de circuits d'approvisionnement bien organisés et l'accès au capital. Bien que 65 % de la population indienne vive à la campagne, le capital-investissement cible principalement les entreprises situées en ville. Quantité d'exploitations agricoles très prometteuses échouent faute de financement, ce qui constitue un frein pour la productivité et la modernisation de l'agriculture indienne. 

Le fonds à impact India Progress Fund (IPF) veut faire changer les choses à ce niveau et va proposer à des entrepreneurs prometteurs des capitaux, un accompagnement et l'accès à un réseau mondial. IPF visera les deux secteurs qui ont l'impact social le plus important en Inde : l'inclusion financière et le secteur alimentaire agricole. 

« Le secteur alimentaire agricole indien est confronté à une pénurie de capitaux alors même qu’il présente un fort potentiel de modernisation, d’impact rural et de développement pour des entreprises engagées. Nous sommes reconnaissants envers nos investisseurs de nous permettre de mettre aussi en œuvre maintenant cette stratégie d'investissement. » – Rahul Rai, partenaire d'Incofin IM

La complexité du secteur de l’inclusion financière et de la chaîne de valeur agroalimentaire a quelque peu dissuadé les acteurs du capital-investissement. Grâce à son approche sectorielle et à son expérience internationale dans ces secteurs, IPF entend combler ce fossé et contribuer à un écosystème de capital-investissement dynamique. 
Incofin Investment Management, le gestionnaire à l’origine du fonds IPF, est actif depuis plus de 10 ans en Inde où ses équipes locales à Chennai et à New Delhi comptent déjà plusieurs investissements réussis à leur actif. 

«L’inclusion financière et le secteur agroalimentaire se sont avérés être des priorités majeures dans lesquelles investir pour réduire les inégalités, combler l’écart entre les sexes et favoriser le développement durable. Proparco est fière de s’associer à nouveau avec Incofin, gestionnaire bénéficiant d’une grande expérience et d’une expertise à même de maximiser l’impact de son nouveau fonds IPF, en particulier dans les zones rurales indiennes. » – Diane Jegam, Directrice Régionale de Proparco pour l’Asie du Sud.

Le premier closing de Incofin India Progress Fund a également réuni d’autres investisseurs avec un mandat à fort impact, notamment CDC, Korys, BIO avec le SDG Frontier Fund et la Fondation Roi Baudouin, entre autres. Grâce à cette première levée de fonds, IPF démarre avec un capital de 45 millions d'euros. Il est prévu que, par de futurs closings, le fonds atteigne une taille finale de plus de 70 millions d'euros.