• logo linkedin
  • logo email
Signature PAMECAS Sénégal
Par des prêts d’un montant total de 8 millions d’euros (plus de 5 milliards FCFA), les institutions de développement française et italienne permettront à PAMECAS d’octroyer plus de 3 800 micro-crédits supplémentaires. Ce projet bénéficie de garanties EFSD, mécanisme de partage des risques en faveur des entrepreneurs et des TPE/PME mis en place par l’Union européenne en réponse à la crise du covid-19.

PAMECAS a vu le jour en 1995 sous la forme d’un projet mis en place dans le cadre de la politique de coopération internationale du gouvernement du Sénégal. A la fin du projet en 1999, dix-neuf (19) mutuelles d’épargne et de crédit avaient été installées grâce à l’engagement et à la détermination des populations qui ont vite adhéré malgré un contexte économique défavorable. 

Pour pérenniser et professionnaliser ces jeunes entités autonomes, une structure de deuxième niveau a été créée en 1999 : l’Union des Mutuelles du Partenariat pour la Mobilisation de l’Epargne et le Crédit (UM PAMECAS). Ce Réseau compte actuellement 28 mutuelles affiliées.

PAMECAS est aujourd’hui l’une des principales institutions de microfinance du Sénégal. Par son engagement auprès des micro-entrepreneurs et des TPE/PME, en particulier dans les secteurs du commerce, de l’agriculture et de l’élevage, l’institution de microfinance joue un rôle important dans le développement social au Sénégal. Elle offre des produits de crédit et d’épargne à ses 850 000 sociétaires et compte aujourd’hui plus de 90 000 emprunteurs.

En accordant des prêts d’un montant total de 8 millions d’euros (soit 5,2 milliards de francs CFA) à PAMECAS, les institutions de financement du développement française et italienne permettront à PAMECAS de développer son portefeuille de microcrédits auprès des entrepreneurs sénégalais.

Il s’agit du premier prêt accordé par ces deux institutions à PAMECAS et de la première opération en commun de Proparco et de CDP dans le secteur de la microfinance.

Ce projet s’inscrit dans les plans de réponse de Proparco et de CDP à la crise engendrée par le COVID-19. Il bénéficie à ce titre de garanties du Plan d’investissement Extérieur (EFSD) de l’Union européenne destinées à soutenir les petites entreprises touchées par la crise et encourager les banques locales à les financer davantage.

Cette opération devrait bénéficier à plus de 3 800 micro-entrepreneurs, dont une majorité de femmes entrepreneures. Il contribuera donc au 2X Challenge, une initiative menée depuis 2018 par près d’une vingtaine d’institutions de financement de développement en faveur du renforcement du rôle économique des femmes dans les pays en développement.

« Proparco est heureux de s’associer avec CDP et de bénéficier du soutien de l’Union européenne pour soutenir l’une des principales institutions de microfinance du Sénégal. L’impact de PAMECAS auprès des micro-entrepreneurs, en particulier des femmes, en fait un acteur incontournable du développement économique et social du Sénégal et un partenaire clé de nos institutions engagées dans le soutien des TPE/PME affectées par la crise du COVID-19 » a déclaré Pierre Maspoli, en charge des activités de Proparco au Sénégal.   

« Ce partenariat entre Proparco et PAMECAS constitue une nouvelle illustration de l’engagement de la France, réitéré par le Président de la République Emmanuel Macron à l’occasion du Nouveau Sommet Afrique-France, à accompagner le développement de l’entrepreneuriat africain. Depuis 2018, ce sont plus de 2,5 milliards d’euros qui ont été engagés par Proparco et l’AFD dans le cadre de l’initiative française Choose Africa » a déclaré S.E.M. Philippe Lalliot, Ambassadeur de France au Sénégal.

Cette opération participera donc à l’atteinte des Objectifs de développement durable n°5 (Egalité entre les sexes), 8 (Emploi décent et croissance économique) et 10 (Inégalités réduites).

 

eu flag

 

à lire aussi