• logo linkedin
  • logo email
Fonds Bridge
Porté par Digital Africa et déployé par Proparco, le fonds Bridge by Digital Africa se veut une réponse adaptée aux enjeux des jeunes entreprises innovantes africaines, aujourd’hui limitées dans leur développement en raison des impacts économiques de la pandémie de Covid-19.

Un nouvel instrument financier pour les aider à faire face à la crise financière

Le fonds Bridge a été conçu pour répondre efficacement à certains enjeux spécifiques aux jeunes entreprises en développement, aujourd’hui limitées dans leur développement en raison des impacts économiques de la pandémie de Covid-19.

Il s’inspire du French Tech Bridge, avec la volonté d’offrir une sorte de crédit-relai d’une durée maximum de 24 mois à des entreprises dont les levées de fonds ont été annulées ou retardées en raison de la contraction du marché de l’investissement.

Une dotation de 5 millions démultipliée par un mécanisme de co-investissement
Ce fonds est doté d’une enveloppe de 5 millions d’euros.

Le mécanisme prévoit que les tickets concernés – compris entre 200 000 et 600 000 euros – sont cofinancés par des investisseurs institutionnels ayant déjà déployé de nombreux investissements en Afrique. Ceci permet un effet de levier, qui peut potentiellement démultiplier la dotation.

Les montants sont débloqués sous forme de prêts, aux conditions attractives.

Un fond spécialement créé pour les jeunes entreprises innovantes africaines
Le fond Bridge s’adresse à de jeunes entreprises innovantes, dont le cœur d’activité est le numérique, qui ont au moins 18 mois d’existence et ont déjà reçu des fonds d’un investisseur ou d’une structure reconnue.

Les entreprises candidates devront également réaliser 75% de leur chiffre d’affaires, d’un minimum de 200 000 euros, sur le continent ou y faire travailler au moins la moitié de leurs équipes.

Les secteurs visés sont tous stratégiques pour l’économie africaine : agriculture, énergie, éducation, santé, inclusion financière, logistique, mobilités vertes.

Un processus simplifié et rapide
Porté par Digital Africa et déployé par Proparco, filiale de l’Agence Française de Développement dédiée au secteur privé, les deux entités ont élaboré un processus simplifié et rapide, tant pour l’examen des dossiers, qui prend au plus 8 semaines, que pour la contractualisation et l’attribution des fonds.


La première étape consiste en un questionnaire visant à permettre aux entreprises intéressées de vérifier directement leur éligibilité en ligne sur le site : bridge.digital-africa.co