• logo linkedin
  • logo email
NUKUS-¨PROPARCO
Proparco, aux côtés des institutions de financement du développement BERD et DEG, participe au financement du projet Nukus, un parc éolien terrestre de 100MW développé par ACWA Power en Ouzbékistan, en apportant jusqu'à 25M USD. Il s'agit du quatrième projet d'énergie renouvelable financé par Proparco dans le pays depuis 2021.

La production d'électricité en Ouzbékistan est largement assurée par des centrales thermiques, principalement au gaz, et des centrales au charbon. Le secteur de l'électricité est le deuxième secteur le plus émetteur de gaz à effet de serre (GES) dans le pays. La diversification du bouquet électrique est donc un enjeu majeur d'une trajectoire à faible émission de carbone.

Après le financement d'une première centrale solaire photovoltaïque en 2021, et de deux parcs éoliens en 2022 (projets Bash et Dzhankeldy), Proparco continue de soutenir le secteur des énergies renouvelables ouzbek, dans le cadre d'un soutien stratégique plus large du groupe AFD à la transition énergétique ouzbèke.

Le projet Nukus consiste en la construction et l'exploitation d'une centrale éolienne terrestre de 100 MW, située à environ 70 km au sud-est de la ville de Nukus, dans la région nord-ouest du Karakalpakstan. L'unique propriétaire du projet est ACWA Power, un client bien connu de Proparco, très actif en Ouzbékistan où il a développé plusieurs projets énergétiques, dont Bash et Dzhankeldy.

Le parc éolien permettra d'éviter des émissions de gaz à effet de serre estimées à 200 000 tCO2e/an. Le projet devrait permettre à plus de 48 000 personnes d'avoir un meilleur accès à l'électricité.

« Le projet contribuera de manière significative à l'objectif du gouvernement de l'Ouzbékistan d'atteindre une capacité éolienne installée de 5 GW d'ici 2030. Proparco est très fière, avec ses partenaires de Team Europe, la BERD et la DEG, de soutenir le développement de parcs éoliens en Ouzbékistan, qui joueront un rôle important dans la transition énergétique du pays, dans un contexte de demande croissante d'électricité et de résilience au changement climatique », a déclaré Emmanuelle Riedel Drouin, responsable mondiale des opérations de prêt.

 

à lire aussi