• logo linkedin
  • logo email
Signature LOI Cadyst
Déjà éprouvées par les conséquences de la crise liée au Covid-19, les populations africaines sont particulièrement exposées aux conséquences du conflit russo-ukrainien, du fait de leur dépendance à l’importation de matières premières agricoles. Dans ce cadre, le financement envisagé entre CADYST Group et PROPARCO vise à renforcer les capacités d’un acteur de premier plan dans l’industrie agroalimentaire du Cameroun.

Créé en 2006, le groupe CADYST est spécialisé dans la fabrication et la distribution de farine, de pâtes alimentaires, de biscuits et de denrées alimentaires importées via ses filiales « La PASTA S.A » , « PANZANI S.A » et « SAE S.A ». Leader sur le marché camerounais, le groupe souhaite désormais renforcer ses capacités et se diversifier en construisant une usine de production d’aliments pour volaille et en distribuant des poussins de chair d’un jour à des éleveurs locaux. Ce projet devrait à terme permettre la production de plus de 50 000 poussins par semaine, destinés au marché camerounais. 

Avec un tel financement à l’étude, PROPARCO apporterait son soutien à un champion de l’économie camerounaise et participerait au renforcement de la sécurité alimentaire du Cameroun. Ce projet s’inscrit dans la lignée de l’initiative Food and Agriculture Resilience Mission (FARM), annoncée en Mars 2022 par Emmanuel Macron pour pallier aux conséquences de la guerre en Ukraine et de la hausse des prix des matières premières agricoles sur la sécurité alimentaire mondiale. 

En sus du financement apporté par PROPARCO, CADYST Group pourrait bénéficier d’un accompagnement technique sur les enjeux de chaîne de valeur et vers les meilleurs standards de gouvernance, illustrant la collaboration existante entre le Groupe AFD et le Groupement Inter-Patronal du Cameroun (GICAM) sur la création du 1er Code de Bonne Gouvernance pour les entreprises camerounaises.

En outre, le projet contribuerait également aux Objectifs de Développement Durable 2 (Faim zéro), ODD 3 (Bonne santé et bien-être), ODD 8 (Travail décent et croissance économique) et ODD 12 (Consommation et production responsable).