Dakar accueille la première édition des Rencontres Choose Africa

publié le 23 janvier 2020
Sénégal
  • logo linkedin
  • logo email
Choose Africa Dakar
Des start-up, des PME, des fonds d'investissement, des incubateurs, des accélérateurs et des institutions financières étaient réunis le jeudi 23 janvier à l’hôtel Pullman Teranga de Dakar pour la première édition des Rencontres Choose Africa au Sénégal. Tables-rondes, ateliers et opportunités de networking ont permis au Groupe AFD et à ses partenaires de présenter Choose Africa et les opportunités de financement et d’accompagnement proposées aux entreprises sénégalaises.

Choose Africa, l’initiative de la France au service des start-up, TPE et PME du continent

Les start-up, petites et moyennes entreprises jouent un rôle majeur dans la création d’emplois, la croissance économique et l’innovation en Afrique mais le manque de financements adaptés reste le principal obstacle à leur développement. Aujourd’hui, seules 20% des PME en Afrique ont accès au prêt bancaire et 87% des start-ups n’ont accès à aucun financement.

Pour concrétiser l’engagement pris à Ouagadougou par le Président de la République française, Monsieur Emmanuel Macron, d’accompagner la révolution de l’entrepreneuriat et de l’innovation en Afrique, le Groupe Agence Française de Développement a lancé en mars 2019 à Dakar l’initiative française Choose Africa.

Lancée en présence des ministres de l’Economie et des Finances français et sénégalais Bruno Le Maire et Amadou Ba en mars 2019, cette initiative consacrera plus de 2,5 milliards d’euros au financement et à l’accompagnement des start-up, TPE et PME sur le continent africain d’ici 2022. Plus de 10 000 entreprises africaines seront accompagnées au cours de cette période par l’AFD et sa filiale dédiée au secteur privé Proparco.

Un déploiement rapide qui sert déjà les petites et moyennes entreprises africaines

Depuis le lancement du programme, 1 milliard d’euros de financement ont été engagés sur le continent, dont plus du tiers, 370 millions d’euros, en Afrique de l’Ouest.

Au Sénégal par exemple, l’AFD a octroyé fin 2019 un prêt souverain de 20 millions d’euros à l’Etat du Sénégal pour appuyer la Délégation pour l’Entreprenariat Rapide (DER) et son action au service des PME sur tout le territoire.

Au Sénégal toujours, Proparco a octroyé 12,2 millions d’euros en garanties ARIZ, un montant en forte hausse par rapport aux octrois de l’année précédente qui s’élevaient à 7.2 millions d’euros. Ces garanties permettent aux institutions financières sénégalaises de développer leur offre de financement auprès des TPME en réduisant le profil de risque associé à cette clientèle.

Un renforcement du soutien du Groupe AFD aux start-up

Le Groupe AFD a complété fin 2019 la palette d’outils de l’initiative Choose Africa en lançant le fonds d’amorçage Digital Africa. Doté de 15 millions d’euros, ce dispositif d’accompagnement et de financement des jeunes entreprises innovantes couvre 45 pays d’Afrique et permet :

  • aux structures d’accompagnement des start-up (incubateurs, accélérateurs et hubs) de se renforcer et de se professionnaliser,
  • aux start-up d’accéder à un soutien financier pouvant aller jusqu’à 300 000 euros.

Au Sénégal, le CTIC Dakar, l’incubateur MakeSense, Afrilabs, Jokkolab Dakar ou encore les fonds Teranga Capital et Partech comptent parmi les partenaires locaux de Choose Africa qui accompagnent les start-up numériques, du démarrage de leur activité à leur passage à l’échelle.

Plusieurs start-up sénégalaises ont également rejoint le Social & Inclusive Business Camp (SIBC) de l’AFD, programme d’accélération d’entreprises à impacts sociétaux qui accompagne chaque année près de 60 entrepreneurs africains dans le développement de leur entreprise.

En 2020, le SIBC se déploiera sur le continent africain et développera plus encore son positionnement de programme de préparation au passage à l’échelle et comme communauté d’entrepreneurs à impact.