• logo linkedin
  • logo email
Le grooupe AFD se mobilise
Face à l’épidémie de coronavirus, le groupe AFD adapte son dispositif opérationnel et humain et travaille à une réponse qui permette de limiter les préjudices sanitaires et économiques dans les pays dans lesquels il intervient.

Le Covid-19 est une urgence de santé publique de portée internationale. Lors de ses allocutions des 12 mars et 16 mars, le président de la République française a demandé à tous les citoyens et secteurs d’activité français de limiter au maximum leurs déplacements.
 
Dans ces circonstances difficiles pour tous, le groupe AFD a adapté en conséquence son dispositif humain et opérationnel.

Depuis le lundi 16 mars, le télétravail est obligatoire pour l’ensemble des collaborateurs des sites de France métropolitaine et des Dom dont la présence physique n’est pas indispensable. Par ailleurs, depuis le vendredi 13 mars, tous les déplacements professionnels impliquant un franchissement de frontière sont annulés.

Au regard de ces conditions de travail en France et dans le réseau des agences AFD à l’étranger, nous recommandons à tous nos partenaires, clients et prestataires, de privilégier les moyens de communication électroniques afin que nos équipes soient en mesure de vous apporter une réponse aussi rapidement que possible.

Les collaborateurs du groupe AFD, en lien avec les ambassades de France de nos 85 pays d’implantation et les autorités locales, restent pleinement mobilisés pour concevoir et mettre en œuvre avec nos clients et partenaires les solutions qui permettront de surmonter cette crise et de poursuivre leur trajectoire de développement.

En relation avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de l’Économie et des Finances, le groupe AFD étudie notamment le soutien immédiat qui pourrait être apporté aux systèmes de santé des États les plus fragiles, et, au-delà, les réponses contra-cycliques qui vont être nécessaires pour amortir le choc économique qui s’annonce. Un soutien à l’écosystème des organisations de la société civile française et de ses partenaires est également à l’étude.

Signe de l’attachement de la France à la coopération et à la solidarité internationale, la mobilisation du groupe AFD s’inscrira dans les priorités défendues par la France en matière d’aide au développement et d’atteinte des Objectifs de développement durable.