• logo linkedin
  • logo email
Projet AVL
En 2019, Proparco a investi dans le fonds de capital-amorçage Accion Venture Lab (AVL) considéré comme l’un des meilleurs spécialistes fintech en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Cette opération va permettre d'appuyer l'émergence des start-up structurantes pour le développement de l'inclusion financière des populations.
Agnès Huang, Chargée d’affaires investissements à la division Institutions financières et innovation (IAB) de Proparco nous précise les effets attendus de cette prise de participation

Agnès Huang1. Quelle est la nature et les cibles du fonds de capital-amorçage Accion Venture Lab (AVL) ?

Il s’agit d’un fonds de couverture mondiale, qui intervient en priorité au Brésil, au Mexique, en Inde, en Afrique du Sud, au Kenya et en Indonésie. Il est porté par l’ONG Accion et dédié au financement d’entreprises spécialisées dans la fintech dont l’activité améliore la qualité et l’accessibilité des services financiers et/ou en réduit le coût pour les populations les plus défavorisées. Les marchés-cibles du fonds sont caractérisés par un déficit d’accès aux services financiers de base, où par ailleurs l’émergence de la fintech est structurante pour le développement de l’inclusion financière. 

En tant que fonds de capital-amorçage, AVL intervient au début de la vie des entreprises. Le fonds se positionne comme premier investisseur institutionnel de ces jeunes pousses, leur permettant ainsi de se professionnaliser et de solidifier leur structure actionnariale. Ces start-up sont à un stade de développement où elles ont validé et prouvé leur business-model sur la base d’un prototype et cherchent la mise sur le marché de leur produit dans un premier temps puis une mise à l’échelle.

2. En quoi consiste la prise de participation de Proparco ?

Proparco a investi 2 MUSD dans AVL en juillet 2019, aux côtés d’autres institutions de développement telles que le FMO et Triodos. Cet investissement permet de soutenir un acteur reconnu mondialement pour son expertise dans le secteur de la fintech et qui cible des start-up que Proparco ne pourrait pas financer directement.

3. Quels sont les effets attendus de cette prise de participation ?

AVL se situe sur le segment du venture capital le plus risqué où le manque de ressources est le plus important, en particulier dans les pays en développement. Le fonds participe donc à l’émergence de start-up locales et structurantes pour le développement. L’inclusion financière étant l’angle d’approche d’AVL, ce projet a pour objectif d’améliorer l’accès aux services financiers de base pour les populations les plus défavorisées, soit par une réduction de couts d’accès, soit par le développement ou le renforcement d’une offre de qualité.

La création de valeur d’AVL englobe trois catégories : l’accompagnement technique, la gouvernance et l’aide à la levée de financements. Plus qu’un apporteur de capital, AVL accompagne de manière rapprochée des sociétés très jeunes dont la preuve de concept est en cours et qui généralement ne génèrent pas ou peu de revenus. Le fonds met à disposition son expertise et son réseau dans des programmes d’assistance technique pour permettre à ces start-up de se développer en conformité avec les meilleurs pratiques et standards internationaux.

L’émergence d’acteurs tels qu’AVL est indispensable à la construction des écosystèmes favorables à l’innovation et à la construction des économies de demain des pays cibles. Les jeunes entreprises financées par AVL seront créatrices d’emplois de qualités offrant de meilleures perspectives à la nouvelle génération de jeunes diplômés qui peinent parfois à trouver des emplois. En matière de développement durable, le projet contribuera à l’ODD 1 (élimination de la pauvreté), l’OOD 5 (égalité des sexes et autonomisation économique des femmes), l’ODD 8 (promotion de la croissance économique et de l’emploi) et l’ODD 10 (réduction des inégalités). 

Fond AVL