• logo linkedin
  • logo email

Les débats sur les effets de la mondialisation, autrefois réservés aux économistes, intéressent désormais davantage de citoyens. Ils interrogent nos façons de consommer et d’échanger des biens industriels dans un monde interconnecté, et mettent en lumière les préoccupations grandissantes à l’égard des enjeux climatiques. Panacée d’une Afrique en manque d’emplois ? Miracle asiatique ? Responsable du changement climatique ? Outil d’une (in)dépendance et d’une résilience nationale ? Si l’industrie est l’objet de nombreuses controverses, elle est aussi souvent présentée comme une étape indispensable au développement économique.

Dans ce contexte, le Groupe AFD, via Proparco (sa filiale dédiée au financement du secteur privé), a pris le parti de soutenir des projets privés rigoureusement sélectionnés dans des secteurs industriels porteurs : biens de consommation, emballage, textile, matériaux de construction, notamment. L’accompagnement de ces secteurs suppose d’encadrer de façon stricte les risques environnementaux et sociaux induits. C’est pourquoi Proparco se concentre sur un nombre restreint d’acteurs connus pour leurs bonnes pratiques et sélectionne des projets à fort impact, autour de thèmes tels que l’efficacité énergétique, la création d’emplois décents et la mise à niveau des pratiques environnementales aux standards internationaux. Dans cette perspective, Proparco fait le choix d’accompagner les acteurs de certains secteurs vers leur transition énergétique (le ciment) ou vers le progrès social (le textile).

Les enjeux liés aux secteurs industriels demeurent complexes et multiples. Ils conduisent à s’interroger sur les transformations nécessaires pour encourager le respect de normes sociales et environnementales exigeantes, garantes d’un développement durable et plus équitable (création d’emplois décents, utilisation de technologies propres, innovations partagées). Ces transformations participent de la mise en œuvre de l’Accord de Paris pour la préservation de l’environnement. La crise sanitaire et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19, en plus de mettre à l’épreuve les économies du monde entier, est venue exacerber l’acuité de ces questions.

Dans cette édition de la revue Secteur Privé & Développement, Proparco se propose, sans prétendre à l’exhaustivité, d’éclairer ces thématiques en laissant la parole à des chercheurs, entrepreneurs, ONG ou spécialistes de l’assistance technique.

Bonne lecture !

pdf : 1.27 Mo
issn :
ISSN 2103 3315
pages :
52
numéro :
34
disponible aussi en : fr en
1.27 Mo (pdf)
téléchargé 123 fois