Tourisme durable en Afrique - la démarche responsable de TPS SERENA HOTELS

kenya-serena-hotels-tourismedurable
AfriqueKenya
TOURISME DURABLE EN AFRIQUE
LA DÉMARCHE RESPONSABLE
DE TPS SERENA HOTELS
Plus de
4000
emplois directs en Afrique de l’Est
6,7 millions
d’arbres plantés depuis 2004
2000
communautés locales soutenues
Le groupe kenyan Tourism Promotion Services (TPS) Serena Hotels compte 23 sites en Afrique de l’Est. Il s’est engagé dans ses hotels, lodge et resorts dans une démarche environnementale et sociale ambitieuse.

Au milieu du parc national kenyan d'Amboseli se trouve le village de Njora et ses 44 manyattas, qui alignent autant de toits de chaume. Une clôture faite d'épines d'acacia entoure chacune de ces maisons traditionnelles des populations Massaï protégeant des attaques d’animaux sauvages, les familles et leurs cheptels.

Kenya SERENA HOTELS LODGE

 

Au petit matin, le soleil naissant révèle les neiges du mont Kilimandjaro suspendues au loin à près de 6000 mètres d’altitude. Plusieurs femmes partent puiser de l’eau au seul puits alentour, d’autres s’occupent à traire les vaches et à préparer les enfants pour l'école. Les hommes, eux, quittent Njora pour aller travailler. C’est le cas en ce mois de janvier 2020 de Mbake Sironik, membre de l'équipe d'aménagement paysager du Serena Amboseli Lodge. Un complexe hôtelier rattaché au groupe TPS Serena, principal acteur dans le secteur du tourisme en Afrique de l’Est.

Serena Hôtels
Kenya TPS Serena Hotels enfants éducation
Un groupe hôtelier producteur de sa propre énergie renouvelable
Le groupe s’est également engagé dans une démarche environnementale particulièrement volontaire. Depuis 2020, les bouteilles en plastique d'eau minérale sont ainsi remplacées par des bouteilles en verre recyclables sur l’ensemble des 23 propriétés du groupe. Parallèlement aux mesures d'économie d'eau, toutes les eaux usées générées sont collectées et acheminées vers une station d'épuration située dans l'enceinte de chaque établissement. Au Serena Safari Lodge d'Amboseli, toutes les eaux usées sont ainsi collectées et transférées vers un lagon où l'eau subit un processus de nettoyage naturel avant d'être rejetée dans un marais ou utilisée pour l'irrigation. Le lagon a été certifié par les autorités environnementales et fait l'objet d'un échantillonnage trimestriel afin de garantir la sécurité des effluents traités.

L'installation sur différents sites du groupe de 5 centrales solaires et de 4 systèmes de chauffe-eau solaires a par ailleurs permis de réduire sensiblement l'utilisation des générateurs au fil des ans. « Proparco promeut de longue date le développement des énergies renouvelables », rappelle Jean-Benoît du Chalard, directeur régional pour l’Afrique de l’Est à Proparco. « Nous soutenons cet enjeu majeur dans la région depuis de nombreuses années. Ce que fait TPS Serena est tout à fait conforme à notre mandat et nous devons faire davantage ensemble ».

En 2017, le groupe hôtelier a également transformé son site de Kilaguni Serena pour en faire le premier lodge de safari kenyan entièrement alimenté par l'énergie solaire dans le parc national de Tsavo Ouest. Idem en 2018 pour le site d’Amboseli Serena. En décembre 2019, celui de Mara Serena a également été transformé en lodge de safari entièrement alimenté par l'énergie solaire. Ces initiatives montre le plein engagement de TPS Serena Hotels, véritable "pionnier du solaire à grande échelle" dans le secteur en Afrique de l'Est...
« Notre décision d'opter pour une énergie plus propre n'est pas seulement une question financière. C’est aussi un enjeu environnemental », explique Abdulkadir Rahim, un ingénieur employé par TPS Serena. « Nous avons amélioré non seulement les équipements, mais aussi la technologie disponible pour réduire notre empreinte carbone. Notre engagement en faveur de la protection de l'environnement est la clé de notre existence ».
Kenya TPS Serena Hotels tourisme durable pépinière
Des anciens braconniers défenseurs de la faune sauvage
« La reforestation est aussi une excellente action de développement durable », relève Denge Sora, naturaliste du Serena Amboseli Lodge. « Depuis 1991, le groupe mène une initiative qui consiste à créer des pépinières dans toutes ses propriétés ». Sur le site d’Amboseli, la direction encourage l’ensemble des employés tout comme les clients et les communautés locales à planter des arbres sur la propriété et à l’extérieur, sur des zones protégées. Au cours des 18 dernières années, 6,7 millions d'arbres ont été plantés. En parallèle, TPS Serena a engagé un programme de conservation des espèces, lequel a permis de déplacer 60 singes Colobe menacés d’extinction, de protéger près de 400 000 papillons et plus globalement, de sensibiliser les braconniers locaux à la protection animale. Plus de 61 000 tortues marines en voie de disparition ont par ailleurs été relâchées dans l'océan Indien.

« La faune est très importante. C’est elle qui fait venir les touristes et permet de trouver un emploi plus facilement », se félicite Mbacke Sironik. « Ici, plus personne ne braconne. Tout le monde prend soin de la faune. Il y a de plus en plus de gardes forestiers originaires des villages locaux. Nous profitons pleinement de la vie sauvage ».
Fierté d'être associé au groupe TPS Serena Hotels
Mbake Sironik : « Je suis très fier d'être associé au groupe TPS Serena Hotels »
Mbake Sironik est employé depuis 15 ans. Sa journée commence généralement à 4 heures du matin. Son premier travail consiste à nourrir son bétail (bovins, moutons et chèvres) et à préparer le repas de ses enfants. Ce père de trois écoliers accorde une grande importance à l’éducation. « Autrefois nos enfants avaient l’habitude d’étudier assis sur des pierres, sous les arbres. Les écoles étaient assez éloignées. Il fallait aller à Nairobi, à 210 kilomètres ou à Oloitoktok, à 35 kilomètres. Mais maintenant, grâce à l’activité touristique, nous avons une école à proximité. Les touristes du Serena Amboseli Lodge aident à parrainer les enfants ». Sur la dernière décennie, le site touristique a travaillé avec 28 écoles locales et 12 700 élèves. « Je suis très fier d'être associé à ce groupe hôtelier, qui connait une très forte croissance dans les pays où il opère », sourit Mbake Sironik.

Cependant, la pandémie de Covid-19 a obligé le TPS Serena Hotels à fermer temporairement toutes ses installations. Les directives et protocoles gouvernementaux concernant la gestion de la pandémie semblent aider dans les pays où le groupe TPS Serena Hotels opère. Bien que la situation soit encore très incertaine, la direction du groupe est attentive aux directives et protocoles gouvernementaux locaux. Une réouverture progressive pourrait avoir lieu au cours de l'été, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.
« Notre équipe profite de cette période d'arrêt pour revoir, réévaluer et réinventer en permanence nos modèles commerciaux et opérationnels, afin de personnaliser et d'enrichir les nouvelles façons de répondre aux besoins et aux exigences des clients après la crise du Covid-19, et de continuer ainsi à anticiper et à dépasser les attentes de nos clients », déclare Mahmud Jan Mohamed, directeur général du groupe TPS Serena Hotels.

La direction du groupe a su par ailleurs identifier les équipements de nettoyage et de désinfection pour son personnel et l’ensemble de ses clients. Ce travail vient compléter les efforts déployés dans le cadre de la révision actuelle des normes, conformément aux protocoles de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des autorités médicales nationales et locales.
Kenya TPS Serena Hotels communautés locales
Des liens étroits tissés avec les communautés locales
Majoritairement détenu par Aga Khan Fund for Economic Development (AKFED), partenaire de longue date du groupe AFD, TPS Serena Hotels a participé à l’émergence d’une offre d’infrastructure hôtelière de qualité tout en axant son développement sur une responsabilité sociale forte. Le groupe est soutenu par Proparco qui a engagé à ses côtés 64 MUSD depuis 2008, ainsi qu’un projet d’accompagnement technique de 42 000 EUR. Ce projet a permis de développer un système formalisé et standardisé permettant de mesurer la contribution au développement et à l'activité économique locale du groupe TPS Serena Hotels en Afrique de l'Est.

« Lorsque le groupe TPS Serena Hotels a été créé, l'objectif n'était pas seulement de mettre en place une organisation rentable. Nous voulions que nos projets aient un énorme impact sur le développement et l'économie des pays dans lesquels nous intervenons », précise Jan Mohamed. Alors que le groupe dégage un volume d’affaires annuel d’environ 300 MUSD dans six pays d'Afrique (Kenya, Rwanda, Ouganda, Tanzanie, Mozambique, République démocratique du Congo), son impact sur les communautés locales est considérable. Au total, il génère 4 000 emplois directs et plus de 18 000 emplois indirects.
« Nous consacrons beaucoup de temps et de ressources pour nous assurer que nos employés sont bien formés et qu'ils peuvent bénéficier de l'expérience et des programmes de formation dans des pays d'Afrique de l'Est autres que ceux dont ils sont originaires, ce qui est un reflet "vivant" de l'unité est-africaine », ajoute Shenin Virji, responsable de l'analyse commerciale chez TPS Serena Hotels.

La stratégie d'achat du groupe repose par ailleurs sur l'approvisionnement en circuit court. L’ensemble de ses hôtels donnent la priorité à ces communautés, vivant autour de leur zone d'activité pour l'approvisionnement en produits alimentaires frais, la vente d'objets d'art, ainsi que pour l’animation d’activités culturelles.
Reportage

Le groupe hôtelier TPS Serena Hotels opère en Afrique de l’Est, avec 23 sites implantés (hôtels, lodges et resorts). Il s’est engagé dans une démarche de responsabilité environnementale et sociale ambitieuse. Cet acteur responsable est soutenu de longue date par Proparco. Reportage au Kenya.