• logo linkedin
  • logo email
Proparco a pris une participation d’environ 5,9 millions d’euros dans Enda Tamweel, institution de microfinance pionnière en Tunisie. Cette prise de participation s’inscrit dans le cadre d’une augmentation de capital réservée d’un montant total de 72 millions de dinars (environ 24,3 millions d’euros) à laquelle ont participé cinq autres investisseurs internationaux, dont la Société belge d'Investissement pour les pays en Développement (BIO).

Cette opération permettra à Enda Tamweel de servir un plus grand nombre de micro-entrepreneurs en Tunisie via le micro-crédit, avec une volonté particulière de soutenir les femmes et les populations rurales, et ainsi de contribuer à l'inclusion financière des populations exclues du système financier classique. Cet investissement contribue donc au soutien et à la création d’emplois, à la réduction des inégalités et à la promotion de l’égalité hommes-femmes dans le pays.

Le renforcement d’un partenariat stratégique entre Proparco et Enda Tamweel

Il s’agit de la 2ème opération de Proparco avec l’institution de microfinance après l’octroi d’un prêt en monnaie locale équivalent à 8 millions d’euros en 2016 pour soutenir Enda Tamweel dans le développement de ses activités.

Ce prêt s’était accompagné du co-financement d’une assistance technique destinée à soutenir l'institution de microfinance dans la définition et le déploiement de  sa stratégie « genre », visant à favoriser l’accès des femmes aux micro-crédits.

Cette entrée au capital d’Enda Tamweel s’inscrit, par ailleurs, dans la concrétisation de l’initiative de soutien à la jeunesse et à l’entreprenariat annoncée par le Président de la République française Emmanuel Macron lors de sa visite d’Etat en Tunisie le 31 janvier et le 1er février 2018.

Un acteur majeur du développement de la Tunisie

En pleine expansion en Tunisie, la microfinance joue un rôle essentiel dans l’inclusion financière des populations marginalisées, la lutte contre la pauvreté et la création d’emplois.

ONG pionnière de la microfinance en Tunisie, Enda Tamweel est aujourd’hui encore la première institution de microfinance du pays. Depuis 1995, Enda Tamweel a octroyé plus de 2,8 millions de micro-crédits à 730 000 micro-entrepreneurs. Elle sert actuellement 337 000 micro-entrepreneurs, essentiellement des femmes, aussi bien urbains que ruraux. Enda Tamweel compte aussi près de 1 700 employés à travers le pays.

Essma Ben Hamida

Tribune d'Essma Ben Hamida

Pour célébrer les 40 ans de Proparco, la cofondatrice d'Enda Tamweel Essma Ben Hamida avait publié une tribune sur le rôle crucial de la microfinance pour soutenir l'emploi des femmes et accélérer la croissance et le développement.

"Partout à travers le monde et plus spécialement en Afrique et dans la région Arabe, la question de l’emploi des femmes est un sujet clé. Les femmes représentent en effet des agents économiques dynamiques et puissants, mais leur potentiel économique, est partout sous-employé. De trop nombreux freins existent encore pour leur permettre de faire la différence : les contraintes – culturelles, ou sociétales, voire religieuses - perdurent. Beaucoup de femmes ont la capacité de générer des revenus pour améliorer les conditions de vie de leur famille. Une formation de base pour libérer leur potentiel en entreprenariat, et éventuellement pour renforcer leurs connaissances d’un métier, plus l’accès au financement, peuvent apporter le déclic indispensable."

 

Lire la suite de la Tribune d'Essma Ben Hamida

Suivez-nous sur Twitter avec @Proparco
Suivez-nous sur LinkedIn

Articles les plus lus

à lire aussi