8
bidonvilles équipés
646
toilettes utilisées plus de 30 000 fois par jour
7 500
tonnes de déchèts traités
KENYA — Dans les quartiers pauvres de la capitale kényane, les toilettes « à domicile » sont rares : sacs en plastique et fosses à ciel ouvert servent aux besoins élémentaires. En réponse, la société Sanergy a développé un réseau de toilettes payantes à bas coût, dont elle a optimisé l’usage : les déchets organiques sont transformés en engrais et commercialisés auprès des paysans. Ce business model au service des plus démunis est soutenu par le fonds Novastar, dans lequel Proparco a investi.

Plus de 2,5 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à une installation sanitaire élémentaire. Dans les bidonville Plus de 2,5 milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à une installation sanitaire élémentaire. Dans les bidonvilles de Nairobi, cette situation affecte 2,5 millions d’individus. Pour leurs besoins, ils utilisent des fosses à ciel ouvert ou des sacs plastique qu’ils déposent dans la rue ou jettent simplement au loin.

« Sanergy est une solution rentable – donc durable – d’assainissement dans les bidonvilles. Notre objectif ? Servir plus d’un demi-million de personnes à Nairobi. »

Pro-auteur-citation-sanergy-2015
David Auerbach, cofondateur de Sanergy
CHAINE ASSAINISSEMENT

 

PRO-KENYA-SANERGY-HOMME
SANERGY
3 questions à David Auerbach