• logo linkedin
  • logo email
Proparco soutient la construction d’une seconde centrale hydraulique au fil de l’eau de 5 MW, dans l’Ouest de l’Ouganda, en apportant une sous-participation en risque au FMO, principal financeur du projet.
Présentation du client

Dans le cadre d'une coopération déjà rapprochée, le FMO et PROPARCO ont mis en place un nouveau type de garantie permettant de réduire l'exposition au risque de l'institution leadeuse : la sous-participation en risque. Ici, le client de PROPARCO est donc le FMO, notre homolgue hollandais. L'avantage pour le bénéficiaire final (NYAMAGASANI 2 HPP) est de n'avoir qu'un seul prêteur au tour de la table. Le projet est majoritairement détenu par Frontier Energy II Alpha + Beta K/S (DK), un fonds de PE danois qui développe un portefeuille de projets renouvelables en Afrique sub-saharienne et dont PROPARCO est actionnaire.

Description du projet

Dans le cadre du projet Nyamagasani 2, la construction et l’opération d’une centrale hydraulique au fil de l’eau de 5 MW dans l’Ouest de l’Ouganda sont l’objet du financement.
100% de l'électricité générée par ce projet sera rachetée par UETCL, le générateur et distrbuteur d'électricité Ougandais, à un prix de 8,5 cUSD / kWh, dans le cadre d'un contrat d'achet d'électricité de 20 ans.
Ce projet a été structuré dans le cadre du programme Ougandais GetFit. Les coûts totaux du projet s'élèvent à 19,3 MUSD, financés à 25% par des fonds propres et à 75% par de la dette (totalement apportée par le FMO, avec une sous-participation en risque de Proparco couvrant 40% de cette dette).

Impact du projet

Nyamagasani 2 permettra d'augmenter les capacités de production du système électrique ougandais. La centrale produira 28,2 GWh d'électricité décarbonée par an en moyenne sur la durée de vie du projet. Tout comme Nyamagasani 1, le tarif de l'électricité produite est plus compétitif que la plupart des autres projets de génération d'électricité en opération dans le pays. Nyamagasani 2 donnera théoriquement accès à l'électricité à près de 310 000 personnes.
De plus, la centrale créera ou maintiendra environ 8 900 emplois dans l'économie ougandaise et contribuera au PIB national à hauteur de 25 MEUR sur la durée de vie du projet.
Le projet évitera l'émission de 10 400 teq CO2 par an.

07/12/2017
Date of signature of the project
Ouganda
location
financing tool
7 591 255 Euros
amount of funding
Sous-participation en risque de 6 449 664,48 USD
financing details
NETHERLAND DEVELOPMENT FINANCE COMPANY
Client
CES