ESPRIT
accueille près de 5 000 étudiants
chaque année
en faveur d'une offre éducative privée de qualité

Un haut niveau d’éducation, un diplôme reconnu à l’international et de bonnes perspectives d’emploi : les fondateurs d’Esprit ont de grandes ambitions. En quinze ans, la petite école d'ingénieurs qui formait 40 étudiants par an en accueille aujourd'hui près de 5 000 chaque année.

« Notre objectif, notre ADN, c’est l’employabilité de nos diplômés. »
 

Mohamed Jaoua, cofondateur de l’école Esprit
groupe étudiants
étuditants
Esprit, École Supérieure Privée d’Ingénierie et de Technologies en Tunisie

La force d’Esprit tient aussi à la mixité de sa gouvernance. Ses fondateurs ont réussi à réunir une soixantaine d’universitaires et d’ingénieurs autour du projet (ils détiennent un tiers du capital), ainsi qu’une douzaine d’entreprises des TIC et d’investisseurs institutionnels, rejoints par Proparco en 2012, laquelle a pris une participation à hauteur de 2 millions d’euros dans l’établissement.

Incubateur ESPRIT en Tunisie
incubateur
L’incubateur d’Esprit a été créé pour libérer les initiatives des étudiants de l’école, pour leur donner la possibilité de faire mûrir leurs idées et le goût d’entreprendre. Fin 2015, les pouvoirs publics ont donné le coup d’envoi au projet Smart Tunisia, fruit d’un partenariat public-privé, destiné à faire du pays un hub technologique attractif. Avec une cohorte de 600 élèves en quatrième année dans les TIC, Esprit abrite quelques-uns des talents pour relever ce défi.