Promouvoir une microfinance responsable

Des femmes assises qui regardent un point comment en dehors de la prise de vue

Le rôle important que joue la microfinance

Dans les pays en développement et nombre de pays émergents, une majorité de la population n’a pas accès aux services bancaires « classiques ». En Afrique subsaharienne, moins d’un adulte sur cinq dispose d’un compte en banque et à peine plus d’un sur quatre en Amérique latine-Caraïbes et en Asie de l’Est-Pacifique. En cause, des revenus et des besoins de crédit trop faibles par rapport aux seuils de rentabilité définis par les banques.

Depuis sa création dans les années 70, la microfinance a prouvé que des services financiers adaptés aux plus démunis sont non seulement utiles et nécessaires, mais qu’ils peuvent aussi être rentables.

Elle permet aux personnes exclus du secteur bancaire – notamment les petits producteurs ruraux et les actifs du secteur informel, au premier rang desquels les femmes – d’accéder à des services financiers adaptés à leurs besoins (micro-crédit, micro-assurance, épargne, moyens de paiement…) pour développer leur activité, sécuriser leur revenu et faire face aux aléas de la vie (maladie, décès...).

L’action de Proparco

Femme avec son enfant au bras tenant son certificat Sonata

L’action de Proparco

C’est dans cette logique que Proparco intervient pour soutenir l’émergence et le développement d’acteurs solides et responsables : des IMF, des banques ou encore des fonds engagés dans le secteur de la microfinance.

À travers l’octroi de prêts, notamment en monnaie locale, ou des prises de participation, Proparco participe à l’augmentation des capacités de financement local, ainsi qu’à la solidité et la stabilité financières des acteurs du secteur.

Avant tout concours, Proparco porte la plus grande attention à la stratégie des IMF en matière de rentabilité : aucun financement n’est accordé à des institutions qui génèrent des profits importants au détriment de leurs clients.

Les interventions de Proparco ont pour objectif de promouvoir une microfinance responsable. Dans cette perspective, Proparco conseille et appuie ses partenaires sur les questions de gouvernance et de sécurité financière, les problématiques environnementales et sociales, mais aussi dans la mise en place de mesures de protection de leur clientèle, notamment contre le surendettement.

61 millions d'euros
investis dans 12 projets en 2016.
2 millions
de personnes qui auront accès à un microcrédit en 2016.
40 projets
en portefeuille pour un montant de 167 millions d'euros.

Pour répondre à la demande croissante (plus de 90 millions de clients à travers le monde en 2012), la microfinance s’est progressivement structurée, réglementée, et la palette d’acteurs élargie.

Aux côtés des ONG, qui ont longtemps porté l’activité, les banques commerciales ont développé des offres dédiées. De même, des véhicules d’investissement ont été créés pour faciliter la mobilisation des capitaux nécessaires au développement de l’activité des institutions de microfinance (IMF), tout en assurant un certain rendement aux investisseurs.

La microfinance est aujourd’hui une composante essentielle du système financier dans les pays du Sud, mais elle a encore de nombreux défis à relever : à commencer par rester un outil au service du développement et de l’inclusion financière des populations, en maintenant l’équilibre entre sa mission sociale et sa viabilité économique.

Carte interactive
Cette carte est uniquement utilisée à titre d’illustration et n'engage pas la responsabilité du groupe AFD
Geography
Funding type
Antennas
Filters

Geography

Funding type

Antennas

Display local antennas

Filters

Launch search
Voir la carte de tous les projets
Cambodge

LE MICRO-CRÉDIT : UNE SOLUTION

En proposant des services financiers aux plus démunis, les institutions de microfinance œuvrent à soutenir les micro-entreprises et à améliorer les conditions de vie de leurs clients. Coups de pouce pour créer une petite entreprise, pour accéder à l’épargne ou à une assurance ou pour faire face aux aléas de la vie… le potentiel de croissance de la microfinance est à la mesure de l’exclusion financière qui persiste dans de nombreux pays en développement. À première vue, une porte de sortie idéale de la pauvreté.
Reportage microfinance au Cambodge
Know more

Download

Revue Secteur Privé & Developpement

Social Business: Entreprendre et Investir Autrement

Entre la logique du don et celle de la maximisation du profit émerge depuis quelques années une voie intermédiaire : celle du social business. L’idée repose sur ...
Feb 2016
Revue Secteur Privé & Developpement

Quel équilibre entre soutenabilité financière et enjeux sociaux dans le secteur de la microfinance?

La vertu fondamentale de la microfinance est d’avoir su démontrer ces dernières années que la mise en place de services financiers réservés aux plus ...
Sep 2009
Vidéo

La microfinance en Côte d’Ivoire pour lutter contre l’exclusion bancaire

En Côte d’Ivoire, l'institution de microfinance Advans innove depuis plusieurs années pour améliorer l’accès au crédit et à l’épargne des populations souvent exclues ...
Oct 2017