En Inde, 360 millions de personnes ne sont toujours pas raccordées au réseau électrique.
Pour répondre aux besoins immenses, notamment des populations rurales qui n'ont pas, ou difficilement, accès à l'électricité, SIMPA Networks, une start-up indienne, a eu l’idée de proposer des kits solaires individuels.

Ces kits intègrent un ou plusieurs panneaux solaires, d’une capacité pouvant aller jusqu’à 20W. Les panneaux fournissent l’électricité pendant la journée mais sont également reliés à une batterie qui stocke le courant pendant la journée et prend le relais pendant la nuit pour couvrir les besoins en énergie. Une fois installé, le kit solaire permet aux clients de Simpa de bénéficier de la lumière, de recharger leur téléphone portable et d’y connecter de petits équipements ménagers : ventilateurs, frigo, téléviseur…

La nouveauté de Simpa Networks réside surtout dans son modèle de paiement. « Nos clients versent environ deux mensualités au départ, puis un abonnement mensuel jusqu'à ce qu'ils deviennent propriétaires de leur  kit, au bout d'un à trois ans », explique Piyush Mathur, le président de la société. « L'électricité est alors gratuite et les équipements ont une durée de près de 10 ans ».

Au cours des six derniers mois, la start up s’est implantée dans 20 districts indiens (contre 6 au départ) en Uttar Pradesh, au Bihar et dans l'Orissa. Pour l'heure, Simpa  compte 40.000 kits installés mais espère en installer plus de 1 million d'ici deux ans et demi, permettant ainsi de toucher 5 millions de personnes.

Pour soutenir cette start-up innovante, Proparco est entrée au capital de Simpa en 2016, aux côtés notamment d’Engie ou de Schneider Electric.

Batterie Simpa Networks
Batterie Simpa Netwoks
Aparna S_ cliente de Simpa
Pour Aparna, de la lumière même pendant les coupures d’électricité
Simpa Networks cible en priorité ceux qui n'ont pas ou peu accès à l'électricité.

C’est le cas des habitants de Rampur, village de l’Uttar Pradesh situé à 150 kilomètres de la capitale. La start up compte déjà 6 000 clients dans cette province du nord de l’Inde, l’une des régions les plus plus peuplées et les plus rurales du pays.

A Rampur, les coupures de courant font partie du quotidien. Aparna S., professeur d’anglais, y vit avec sa famille. Cliente de Simpa Networks depuis près d’un an, la famille a installé sur le toit de sa maison 4 panneaux solaires qui permettent de fournir 80W.

"Ces panneaux et notre batterie nous permettent de faire tourner les ventilateurs, de recharger les téléphones portables, dont ceux de nos voisins, et d’avoir de la lumière, même pendant les coupures de courant", détaille Aparna.

"Avant, nous étions très mal raccordés. Les coupures pouvaient durer jusqu’à 10h par jour. Sans lumière, mon fils ne pouvait pas faire ses devoirs correctement. A présent, il n'a plus d'excuse et moi je peux préparer mes cours plus sereinement, sans craindre les coupures de courant.
Pour tout ce matériel, nous payons un abonnement de 1575 roupies (environ 20€) par mois et nous avions, au départ, versé 2 mensualités. Dans un an, nous serons propriétaires de ces équipements que nous n’aurions jamais pu acheter comptant".
Echoppe installée face à une cimenterie
Les populations rurales et les échoppes, premiers clients de Simpa
Dans le district d'Aligarh, dans l'Uttar Pradesh, se dresse une cimenterie et face à l’usine une paillote qui tient lieu de restaurant pour les employés. Devant l’échoppe, un panneau solaire de 200 watts.

L'énergie fournie par le panneau solaire a permis de brancher un téléviseur. A l'intérieur, quelques chauffeurs de camion et employés de l’usine se détendent pendant leur pause en regardant le petit écran. « Depuis que j'ai la télévision, mon chiffre d'affaires a augmenté de 300 roupies (environ 4 euros) par jour », estime le patron, l'un des 200 000 clients de Simpa Networks.
Mitali Sahni de Simpa Networks présente les enjeux du développement de l'énergie solaire hors réseau pour les populations rurales en Inde.
SIMPA