La SFI et ses partenaires fournissent plus de 450 millions de dollars pour soutenir une importante centrale hydroélectrique au Népal

publié le 31 octobre 2019
  • logo linkedin
  • logo email
Photo Nepal
La SFI, Groupe Banque mondiale, et un consortium d'autres bailleurs ont finalisé un prêt de 453 millions de dollars pour financer la construction d'une centrale hydroélectrique.


Pour sa première opération au Népal, Proparco participe à ce financement à hauteur de 11 millions de dollars dans le cadre de la Friendship Facility avec un lead du FMO.
La centrale augmentera l'approvisionnement en électricité du Népal d'un tiers par rapport aux niveaux actuels et fournira de l'électricité propre et fiable à environ 9 millions de personnes.
La SFI est le principal intermédiaire du montage de la dette, qui comprend huit autres prêteurs dont Proparco, et c’est l'un des investissements étrangers directs les plus importants de l'histoire du Népal. Le financement est accordé à la « Nepal Water and Energy Development Company », une société privée. La société développera et exploitera cette centrale hydroélectrique au fil de l'eau de 216 mégawatts sur la rivière Trishuli, à environ 70 kilomètres au nord de Katmandou. 

"Ce projet change la donne pour le Népal ", a déclaré Barshaman Pun, ministre népalais de l'énergie. "Non seulement elle alimentera des centaines de milliers de foyers et d'entreprises, mais elle servira aussi d'exemple de la façon dont les entreprises privées peuvent aider le Népal à développer son secteur hydroélectrique et à attirer les investissements étrangers directs dont il a tant besoin .

La nouvelle centrale hydroélectrique devrait être achevée en 2024. En plus de fournir de l'électricité propre et fiable à des millions de personnes, il établira de nouveaux repères en matière d'impact environnemental et social et améliorera les avantages pour les collectivités locales. De plus, une évaluation des impacts cumulatifs des projets hydroélectriques existants et prévus dans le bassin du Trishuli a été réalisée, ce qui aidera à orienter le développement durable du bassin versant.
 


"Upper Trishuli 1 témoigne à la fois du grand potentiel du Népal en termes de production hydroélectrique et de la capacité des institutions financières internationales à s'associer pour soutenir des projets particulièrement ambitieux. Proparco est heureux de réaliser sa toute première intervention au Népal en finançant un projet aussi marquant." 

Ariane Ducreux, Directrice de la Division Energie, Numérique et Infrastructures de Proparco