Syvash windfarm
Proparco vient d’octroyer un prêt de 43 millions d’euros à la société SyvashEnergoProm LLC pour la construction et l’exploitation d’une centrale éolienne de 250 MW dans la région de Kherson. Le parc de Syvash devrait devenir le plus grand projet d'énergie renouvelable du pays. Ce financement constitue le 2nd projet de Proparco en Ukraine et son 1er dans le secteur des énergies renouvelables.

Composé de 63 éoliennes et d’une capacité totale installée de 250 MW, le parc de Syvash est  développé par Total Eren, producteur indépendant d’électricité (« IPP ») renouvelable basé en France et NBT, développeur norvégien de projets d’énergies renouvelables dans les pays émergents. Il sera situé au sud de l’Ukraine, sur les rives du lac Syvash.

 

Alors que l’Ukraine présente un potentiel important d’énergies renouvelables, celles-ci ne représentaient, en 2017, que 2% de la capacité totale de génération du pays (hors grands projets hydroélectriques).

Une fois le projet achevé, le parc éolien produira chaque année l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité de près de 270 000 personnes. La centrale contribuera également à la diversification du mix énergétique du pays et à éviter l’émission de près de 470 000 tonnes de CO2eq par an.

 

Selon Gregor Quiniou, responsable de la division Energie de Proparco pour cette région, ce projet marque une étape importante pour Proparco en Ukraine car il s’agit du 1er projet de Proparco dans le secteur des énergies renouvelables. En accompagnant la stratégie bas carbone de l’Ukraine, ce financement s'inscrit pleinement dans l'engagement « 100 % Accords de Paris » du Groupe AFD.

La centrale s’inscrit en effet dans le Plan d'action national pour les énergies renouvelables qui prévoit que 11 % de la demande d'électricité soit produite par des énergies renouvelables d’ici 2020.

 

Ce prêt de 43 millions d’euros, dont une sous participation de 13 millions d’euros de l’Interact Climate Change Facility (ICCF), s’intègre à un financement plus large de 108 millions d’euros réunissant Proparco, Black Sea Trade and Development Bank, Finnfund et IFU. Ce financement s’ajoute aux 155 millions d’euros apportés en janvier 2019 par la BERD (avec FMO et Green for Growth Fund) et NEFCO.

 

Il s’agit du second projet de Proparco en Ukraine, après un investissement, en 2018, de 12 millions de dollars dans le 3ème fonds d'Horizon Capital, EEGF III, pour accompagner le développement des PME en Ukraine. En savoir plus sur ce projet.

Suivez-nous sur Twitter avec @Proparco
Suivez-nous sur LinkedIn