• logo linkedin
  • logo email
Projet SSIT Vietnam
Le prêt de 50 millions de dollars accordé à DP World Posorja financera la construction d’un nouveau terminal portuaire en eaux profondes dans la région de Guayaquil, capitale économique de l’Equateur.

Cette nouvelle infrastructure offrira à l’Equateur un point d’entrée pour des navires de capacité supérieure à 10 000 conteneurs (EVP), lui assurant une pleine intégration aux réseaux internationaux de commerce et contribuant à la compétitivité des secteurs d’exportation agro-alimentaires qui dynamisent l’économie du pays.

Ce nouveau terminal permettra la création de plus de 400 emplois et participera à la limitation des émissions de carbone du transport maritime par l’accueil de navires plus efficients.

La banque interaméricaine de développement (BID) et la banque de développement allemande DEG participent également à ce financement.

à lire aussi

DPW Posorja

Le prêt de 50 millions de dollars permettra de financer un nouveau terminal portuaire en eaux profondes dans la région de Guayaquil, capitale économique de l’Equateur. Il constituera un point d’entrée pour des navires de capacité supérieure et permettra d'améliorer la compétitivité des secteurs d’exportation agro-alimentaires qui dynamisent l’économie du pays.
DPW Posorja : un prêt pour un nouveau terminal portuaire en Equateur
PEC1015
Equateur
DPWORLD Posorja S.A

Détenue à 78% par l'opérateur portuaire international DP World et à 22% par le conglomérat local Nobis, la société DPWorld Posorja S.A. doit assurer le développement, la construction et l'exploitation d'un nouveau terminal portuaire dans la région de Guayaquil, capitale économique de l’Equateur, dans le cadre d’une concession de 50 ans accordée par l’Autorité portuaire. 

Le projet consiste à construire un nouveau terminal portuaire d’une capacité annuelle initiale de 800 000 conteneurs (EVP). 

Ce projet contribuera positivement à 

  • l’emploi, avec plus de 1 000 emplois, dont plusieurs centaines en phase de construction du port
  • les recettes publiques, 
  • l’amélioration des infrastructures et 
  • le transfert d’expertise d’un grand opérateur mondial.  

Dans une dynamique mondiale de croissance de la taille des navires, cette nouvelle infrastructure plus performante offrira à l’Equateur un point d’entrée pour des navires de capacité supérieure à 10 000 conteneurs (EVP), assurant une pleine intégration du pays aux réseaux internationaux de commerce et contribuant à la compétitivité des secteurs d’exportation agro-alimentaires qui portent l’économie nationale. 

Par sa nature, ce projet portuaire participe également à la limitation des émissions de carbone du transport maritime, en offrant une nouvelle infrastructure portuaire en eau profonde qui viendra soulager les ports existants dans la région, proches de la congestion, et qui permettra (i) l’accueil de navires de plus grande taille, plus efficients en termes de consommation énergétique rapportée à la quantité de marchandise transportée, et (ii) l’optimisation des trajets des lignes maritimes transitant par l’Equateur. 

12/11/2018
Montant du financement en Euros
43859649.12
Prêt de 50 MUSD
DPW Posorja, infrastructures, ports