• logo linkedin
  • logo email
hardap
En mars 2018, Proparco avait accordé une garantie de 37 millions d’euros à la banque sud-africaine Standard Bank pour couvrir son prêt dédié au financement de la construction d’une ferme photovoltaïque de 37 MW en Namibie. Un peu plus d’un an après, le parc solaire, situé près de la ville de Mariental dans la région de Hardap vient d’être inauguré ce matin, en présence notamment du Ministre de l’énergie et de représentants de Proparco, d’Alten Renewable Energy qui a développé le projet, de Standard Bank ou encore de la société nationale d'électricité, NamPower.

La garantie accordée par Proparco était particulièrement innovante, avec une part du risque couvert croissante au cours du temps, et avait ainsi permis à la banque d’allonger la maturité de son financement en monnaie locale. Elle illustrait également notre engagement continu en faveur du  développement des énergies renouvelables en Afrique, témoigne Siby Diabira, représentante de Proparco pour l’Afrique australe et l’Océan indien, et présente aujourd’hui à la cérémonie d’inauguration.

La centrale d’Hardap est la 1ère centrale solaire de grande échelle de Namibie, un pays qui souffre d’un important déficit de production électrique mais qui dispose d’un potentiel encore largement inexploité. La Namibie importe ainsi plus de 60% de l’électricité qu’elle consomme, notamment d’Afrique du Sud. 

En couvrant près de 5% de la demande énergétique annuelle du pays, cette centrale va permettre à la Namibie de réduire sa dépendance énergétique et de donner accès à une source d'électricité sobre en carbone et abordable à plus de 70 000 personnes, conclut Siby Diabira.
 

à lire aussi

HARDAP

Proparco a accordé une garantie de 37 millions d’euros à la banque sud-africaine Standard Bank pour couvrir le prêt dédié au financement de la construction d’une ferme photovoltaïque d’une capacité installée de 37 MW. Cette 1ère centrale de grande échelle permettra à la Namibie de réduire sa dépendance énergétique par la production d’une énergie propre et abordable.
Une garantie pour financer la construction de la première grande centrale solaire en Namibie
PNA1008
Namibie
Alten Solar Power (Hardap) (Proprietary) Limited

Alten Renewable Energy est un développeur et producteur indépendant d’énergie fondé en 2006 dont l’activité couvre l’ensemble de la chaîne de valeur dans le domaine du photovoltaïque (développement de projets greenfield, investissement, structuration du financement, construction et O&M).

Le groupe s’est tourné depuis 2013 vers l'international et développe aujourd’hui environ 580 MW de projets dont 250 MW sur le continent africain (Kenya, Nigeria et Namibie) et 330 MW en Amérique du Nord (Mexique).

Hardap est une centrale solaire photovoltaïque de 37 MW située à proximité de la ville de Mariental dans la région de Hardap et qui a été créée suite à un appel d'offres remporté par le développeur espagnol Alten.

 Il s'agit du premier parc solaire de taille importante en Namibie, les centrales solaires existantes ayant une capacité unitaire de 5MW. Il vise à résorber le déficit de capacité de production électrique du pays.

Alors que la production namibienne repose à ce jour essentiellement sur la centrale hydraulique de Ruacana, cette centrale solaire photovoltaïque, source d'électricité sobre en carbone, permettra à la Namibie de structurer une filière solaire, et d'améliorer son indépendance énergétique (contribution à à l'ODD 13).
Le projet, qui devrait produire 8,5% de la production nationale d'électricité, permettra ainsi de diminuer les importations d’électricité (68% en 2016) tout en améliorant la fiabilité du système électrique. Les économies substantielles réalisées en limitant les importations pourront être redirigées vers de nouvelles infrastructures permettant d’améliorer davantage la sécurité et l’indépendance énergétique de la Namibie.

De plus, ce projet devrait permettre d'éviter l’émission de 9 400 tonnes de CO2 par an (235 000 t CO2 sur les 25 ans de vie du projet), et donnera théoriquement accès à une source d'électricité sobre en carbone à plus de 76 000 personnes.

Le projet aura également des impacts sociaux et économiques importants en soutenant la création ou le maintien de 1 260 emplois (indirects, induits et de second ordre) sur la durée de vie du projet.

Enfin, la société projet versera également une partie des revenus sur un fonds destiné à mettre en place des programmes sociaux dans la région.

22/02/2018
Montant du financement en Euros
37000000
Garantie couvrant un prêt accordé par Standard Bank Namibia de 620 MZAR
namibie, panneaux solaires, hardap