• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Le Ministre du Tourisme de Côte d'Ivoire et les sponsors de la conférence CITHA
Après le succès de la 1ère édition organisée en 2018, Proparco, Horwath HTL, Radisson et Gassim organisaient le 19 juin la 2ème édition de la Conférence CITHA. Cette édition 2019 était précédée d'une demi-journée d'échanges sur les solutions d'accompagnement proposées par Proparco pour maitriser les risques et accroître les impacts des projets hôteliers.

Le secteur hôtelier et touristique connait une forte croissance en Afrique, notamment francophone, avec la multiplication des projets hôteliers et l'ouverture de nombreux hôtels.

La conférence CITHA 2019 a permis d'échanger sur les questions de financement de projet, d'amélioration des pratiques environnementales et sociales ou de structuration des projets hôteliers mais aussi, nouveauté de cette édition, sur les enjeux sécuritaires et de formation.

Depuis une vingtaine d’années, Proparco accompagne ce secteur qui fait vivre, directement ou indirectement, plus de 22 millions de travailleurs sur le continent. Une dizaine de projets hôteliers ont déjà été financés et accompagnés, dont 7 depuis 2015, aussi bien en Afrique de l’Ouest qu’en Afrique de l’Est, y compris dans des pays fragiles ou en sortie de crise.


L’objectif de Proparco est d’accompagner le dynamisme du secteur et de permettre aux projets hôteliers de maximiser leur impact sur le développement en général, et sur l’emploi en particulier, tout en minimisant les risques. C'est pour cette raison que nous avons organisé la veille de la conférence CITHA une journée d'échanges et de présentation des solutions proposées par Proparco pour accompagner les acteurs du secteur.

CITHA 2018, une conférence pionnière

Proparco, Horwath HTL et Radisson Hotel Group organisaient en juin 2018 à Abidjan la toute première Conférence sur l'Investissement Touristique et Hôtelier en Afrique. Cette conférence, qui réunissait près de 200 professionnels du secteur, a permis aux nombreux intervenants de valoriser leur expertise et leur capacité à accompagner et structurer les projets hôteliers qui se multiplient sur le continent.

Communiqué - Le potentiel considérable de la Côte d'Ivoire pour le marché de l'hôtellerie

À la veille de la plus grande conférence francophone dédiée aux investissements hôteliers en Afrique, les trois partenaires de l’événement, Radisson Hotel Group, Horwath HTL et Proparco, discutent du potentiel que représente la Côte d’Ivoire, carrefour de la Francophonie et pays d’accueil de l’événement. Alors que le pays poursuit son formidable développement, Abidjan, semble disposer d’un potentiel de 1 600 chambres supplémentaire par rapport à l’offre hôtelière actuelle.

Etat des lieux et perspectives de croissance à lire dans le communiqué de presse

Revue - Secteur hôtelier et touristique en Afrique, un marché en plein essor

Souvent mis en avant pour leurs capacités à créer de l’emploi ou plus généralement à dynamiser les économies régionales, le secteur touristique et l’industrie hôtelière connaissent, depuis plusieurs années maintenant, un certain dynamisme sur le continent africain.

Ce hors-série du magazine Secteur privé et développement édité par Proparco se penche sur l'essor de l'industrie hôtelière en Afrique en donnant la parole à des acteurs publics et privés contribuant au dynamisme du secteur.

Un numéro à consulter ou à télécharger gratuitement sur notre blog 

Avis d'expert - Financer et accompagner le secteur hôtelier, un pari gagnant sur un marche en plein essor

Cette tribune de Nicolas Willemin, alors Chargé d'affaires Senior et Référent secteur hôtelier à Proparco, a été publiée dans Jeune Afrique à l'occasion de la 1ère Conférence sur l'investissement touristique et hôtelier en Afrique, organisée par Proparco, Horwath HTL et Radisson.

Entretien avec le Ministre du Tourisme de Côte d'Ivoire, M. Siandou Fofana

La République de Côte d’Ivoire a récemment annoncé un plan ambitieux de développement du tourisme pour le pays, « Sublime Côte d’Ivoire », requérant 3 200 milliards de FCFA d’investissements d’ici 2025. Quels seront les principaux axes de mise en valeur du patrimoine touristique de la Côte d’Ivoire ?

En raison du positionnement géostratégique de la Côte d’Ivoire, et grâce à sa côte maritime de 550 km, le développement du tourisme balnéaire s’impose. Le programme Côte d’Ivoire Beach vise à aménager des plages modernes et sécurisées, une première dans la sous-région. Pour compléter cette offre touristique de loisirs, le pays peut devenir la base de divertissements de la sous-région, grâce à la construction d’infrastructures de loisirs significatives telles que l’Akwaba Park. Sur le tourisme de loisirs, nous misons principalement sur une cible domestique et sous régionale : la croissance annuelle de 8 à 9% que connait la Côte d’Ivoire contribue au renforcement de la classe moyenne, qui a et aura l’envie et le besoin de se divertir. Par ailleurs, la Côte d’Ivoire dispose des atouts nécessaires, en matière balnéaire, de loisirs et de biodiversité pour attirer les ressortissants des pays voisins ne disposant pas nécessairement des mêmes ressources, notamment les pays du Sahel.

L’histoire de la Côte d’Ivoire, longtemps point de départ de nombreux esclaves vers l’Amérique du Sud, et notamment la Guyane, sera également une pièce maîtresse de ce plan : en valorisant sa spécificité culturelle, conservée malgré la progression de la mondialisation, la Côte d’Ivoire développera une offre de tourisme culturel et de mémoire. 

Enfin, en ce qui concerne le tourisme d’affaires, la Côte d’Ivoire peut se positionner en leader de l’Afrique Francophone, si nous parvenons à créer les conditions d’installation et de facilitation d’événements de grande envergure. Elle occupe déjà une place prépondérante dans la région, où la concurrence est de mise. Nous voulons faire de la Côte d’Ivoire une place de grandes rencontres d’affaires. Nous avons pour objectif d’accueillir dix grands événements de plus de 1 500 participants par an, et d’impulser une dynamique dans toute l’Afrique Francophone.