"Grâce à ce crédit ma vie a changé, elle est devenue meilleure. je suis à présent plus forte"
Chandni, age 22
En compagnie de Chandni, une jeune femme devenue micro-entrepreneure grâce à un microcrédit.

Chandni a 22 ans, elle est mariée depuis quatre ans. Elle vit avec son mari et leurs deux filles dans le village de Saidapur, situé à 40 minutes de la ville de Lucknow, la capitale de l’État de l’Uttar Pradesh située entre Delhi et Calcutta. Il y a deux ans et demi, peu après la naissance de leur premier enfant, la petite famille a dû faire face à des problèmes financiers. Le mari de Chandni qui travaillait dans les champs n’avait pas d’emploi régulier. Les revenus de ce dernier n’étaient pas suffisants pour subvenir à leurs besoins, qui devaient couvrir les frais de santé, de nourriture, de logement, et d’éducation. La même année, la visite d’un employé de Sonata, dont le rôle est de faire du porte–à-porte dans les villages afin de faire connaître le microcrédit, va changer la vie de la jeune femme de manière déterminante.

À 19 ans, Chandni décide de contracter un prêt de 40 000 roupies (environ 585 euros) auprès de Sonata dans le but de monter sa propre affaire. Elle a en tête d’ouvrir une épicerie. Elle en parle à son mari et à sa famille. Tous l’encouragent à le faire.

Chandni rejoint alors un groupe de caution solidaire constitué d’autres femmes du village souhaitant bénéficier d’un crédit octroyé par Sonata.

femme, Inde, microfiannce
Chandni et son enfant
Chandni et son enfant
inde épicerie
inde projet sonata
FAITS MARQUANTS
Chandni a ouvert sa propre épicerie pour faire face aux difficultés financières de sa famille. Ce projet a été rendu possible grâce à un crédit de 40 000 roupies indiennes (environ 585 euros) contracté auprès de Sonata Finance Private Limited (Sonata), une institution de microfinance spécialisée dans les prêts de faibles montants, soutenue par Proparco.

L’accès au microcrédit peut contribuer à l’émancipation et à l’autonomisation des femmes, et leur donne une responsabilité sociale en les insérant sur le marché du travail.

Dans les zones rurales et semi urbaines de l’Uttar Pradesh (UP), de nombreuses familles ont bénéficié d’un micro-crédit. L’UP est l’un des états les plus pauvres de l’Inde. Il compte 200 millions d’habitants (il est aussi peuplé que le Brésil). Sa croissance économique est de 6 % par an alors que celle de l’Inde est de 8 %.