Panneaux solaires de Providencia Solar
Le vice-président de la République du Salvador Oscar Ortiz a inauguré, le mardi 2 mai 2017, Providencia Solar, première centrale photovoltaïque du pays. Financée à hauteur de 30 millions de dollars par Proparco, cette ferme solaire d’une capacité de production de 100 MWc devient la plus grande centrale photovoltaïque d’Amérique centrale.

Les 300 000 panneaux solaires des sous-centrales Antares (75 MWc) et Spica (25 MWc), situées dans le département de La Paz à 40 kilomètres de la capitale, fourniront en électricité l’équivalent de la consommation annuelle de 176 000 habitants et marquent une étape importante dans l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays.

Un projet d’envergure

D’un coût total de 150 millions de dollars, la construction et l’exploitation sur 20 ans de la centrale ont bénéficié en juin 2016 d’un prêt de 30 millions de dollars de Proparco. La Société interaméricaine d'investissement (SII), membre du groupe Banque interaméricaine de développement (BID), et le Fonds climatique canadien pour le secteur privé des Amériques ont également participé au financement de cette centrale à hauteur de 57,7 millions de dollars et de 30 millions de dollars.

Le catalyseur d’une nouvelle ère énergétique au Salvador

On estime que l'énergie solaire produite viendra remplacer l’équivalent de 163 800 MWh d’énergie thermique par an tout en évitant les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 39 800 tonnes de CO2 par an. En confirmant  la compétitivité de la filière solaire, elle marque une étape majeure dans la transition énergétique du pays, encore très dépendant des énergies fossiles (49%). 

« En permettant l’émergence de cette nouvelle technologie dans le pays et en contribuant à structurer cette filière pour le développement d’autres projets solaires, Proparco accompagne le Salvador dans sa volonté de produire une énergie propre et moins chère » explique Emmanuelle Matz, responsable de la division Énergie et Infrastructures de Proparco.

La confirmation de l’expertise française

La construction de Providencia Solar a également permis d’illustrer le savoir-faire du constructeur français Neoen , spécialisé dans les solutions énergétiques solaires  et éoliennes. Ce dernier a récemment remporté un nouvel appel d’offre gouvernemental lancé en 2016 par le Salvador portant sur la construction de deux centrales photovoltaïques d’une puissance cumulée de 136 MWc.

Un soutien au développement local

Les communautés environnantes de la centrale bénéficieront par ailleurs d’importantes retombées sociales et économiques. En effet, 3% des revenus de la centrale Antares seront investis dans des projets de développement local.