Politique d'Investissement de Proparco

Des investissements motivés par leur contribution au développement

Pour Proparco, un « bon projet » est un projet rentable, en ligne avec son mandat et ses orientations stratégiques, porté par un client solide, qui aura des impacts sur le développement local, notamment en termes sociaux et environnementaux.
Une femme et un homme devant un magasin en trainde regarder un papier
En cohérence avec les orientations stratégiques de l’AFD et les priorités de la politique française de coopération , l’objectif de Proparco est de favoriser l’émergence d’un secteur privé dynamique, innovant et responsable dans les pays en développement et émergents, qui participe à la construction d’une croissance économique durable, à la création d’emplois, à la fourniture de biens et services essentiels et, plus largement, à la réduction de la pauvreté et la lutte contre le changement climatique.

Conditions et principes d'investissement

Panneaux solaires

Cibles : Proparco appuie le développement d’entreprises et d’institutions financières actives sur les secteurs clés du développement (infrastructure, agriculture, industrie, finance, services sociaux…) – aussi bien des acteurs locaux que des entreprises françaises implantées au Sud ou désireuses d’y développer des filiales.

À l’instar de ses homologues européens, Proparco exclut certaines productions et activités ( liste d’exclusion de Proparco )

 

Additionnalité : Proparco intervient en complément de l’offre des banques commerciales locales et internationales, en évitant toute perturbation sur le marché financier concurrentiel.

Ses interventions se concentrent sur des secteurs où son aide est la plus nécessaire et où sa valeur ajoutée, notamment extra-financière (conseil et accompagnement sur les aspects E&S, de gouvernance, rôle dans la structuration du projet…), est la plus forte.

 

Effet d’entrainement : les financements de Proparco ont vocation à démontrer la viabilité économique et financière des acteurs du secteur privé au Sud dans des activités et/ou des régions considérées à priori comme peu attractives par les investisseurs.

En ce sens, les interventions de Proparco ont un effet d’entrainement important en attirant et en mobilisant sur les projets de ses clients d’autres financements publics et privés.

 

Fiabilité du client : toute décision de financement repose sur un examen approfondi des différents facteurs de risque (financier, juridique et technique) liés au client et à son projet : fiabilité des comptes, qualité de la gouvernance interne, etc.

Proparco s’attache également à évaluer la capacité des sociétés qu’elle finance à résister et à récupérer d’éventuels chocs, (résilience) essentielle pour assurer la pertinence et la viabilité de ses investissements.

 

Rentabilité du projet : la viabilité économique des sociétés et des projets constitue un critère important de sélectivité.

En tant qu’établissement prêteur, le retour sur investissement est fondamental pour assurer la pérennité de Proparco, qui ne bénéficie pas de ressources publiques, et celle des entreprises et des institutions financières soutenues.

 

Effets sur le développement : la contribution des sociétés qu’elle finance sur le développement local est au cœur de la démarche d’investissement de Proparco.

Selon la nature du client, elle s’attache, par exemple, à évaluer les effets de l’activité/du projet sur le maintien et la création d’emplois ; les problématiques de genre ; les pratiques environnementales (réduction des gaz à effet de serre, utilisation d’énergies renouvelables…), sociales (conditions d’emplois, hygiène et sécurité des travailleurs…) et de gouvernance ; l’amélioration de l’accès des populations défavorisées à des biens et services essentiels ; les recettes publiques générées ; le transfert de technologie et de savoir-faire…

Des investissements soumis à des procédures rigoureuses

Hommes de d'eau portant des casques et gilets de sécurité dans le désert

Chaque projet soumis à Proparco pour un financement fait l’objet d’un examen approfondi.

Des vérifications sont réalisées contre la corruption, la fraude, les pratiques anticoncurrentielles, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, conformément aux procédures internes du groupe AFD en matière de sécurité financière – parmi les plus exigeantes au sein des bailleurs de fonds.

En ligne avec les politiques françaises de lutte contre les paradis fiscaux, Proparco applique des critères rigoureux à ses financements dans les pays classés comme des juridictions non coopératives (JNC).

Elle accorde également une attention particulière aux risques environnementaux, sociaux (conditions de travail, empreinte écologique...) et de gouvernance liés aux opérations qu’elle finance, en adéquation avec  les engagements du groupe AFD en termes de responsabilité sociétale .

À ce titre, Proparco a développé depuis plusieurs années une démarche d’analyse des pratiques E&S de ses clients.

Elle réalise également une revue de gouvernance, pour les projets qu’elle finance en fonds propres directement.

Projets