Nos Partenaires

Des partenariats pour le développement

Les partenariats de Proparco ont comme objectif de renforcer la coopération technique et financière pour accroître ses impacts sur le développement.
Une femme avec une branche de palmier tressée
Pour répondre aux besoins croissants et de plus en plus complexes du secteur privé dans les pays du Sud, Proparco multiplie depuis plusieurs années les partenariats avec les autres institutions de financement du développement (bi/multilatérales et régionales), ses actionnaires et des investisseurs privés.

La collaboration et la coordination avec ses pairs sont des leviers essentiels à l’efficacité de Proparco, et l’un des moteurs de sa croissance. Elles permettent la réalisation d’opérations en cofinancement et la mobilisation de fonds communs pour faire émerger des projets d’envergure, qui représentent une part croissance de l’activité de Proparco.

Elles favorisent également l’adoption de règles, de procédures et de standards communs qui participent à l’uniformisation des pratiques et rendent possible la construction d’outils et d’indicateurs harmonisés d’évaluation des projets et de mesure des résultats.

Enfin, cette coopération entre les équipes de Proparco et leurs homologues d’autres institutions et agences de développement, facilite le partage d’informations et de savoir-faire à l’occasion d’échanges et de rencontres réguliers.

Les institutions européennes de financement du développement (EDFI)

Panneaux solaires de Providencia Solar

L’ association des institutions européennes de financement du développement (EDFI) sous son acronyme en anglais) est l’une des concrétisations les plus dynamiques de cette collaboration de Proparco avec ses pairs.

Créée en 1992, elle réunit 15 institutions bilatérales européennes dédiées au financement du secteur privé dans les pays du Sud.

Sous l’impulsion d’EDFI, Proparco a par exemple adopté plusieurs accords communs avec ses homologues européens encadrant ses investissements, à l’instar des principes directeurs pour des financements responsables . EDFI a également permis la création de deux fonds :

  • European Financing Partners (EFP)
  • Interact Climate Change Facility (ICCF).

Pour faciliter le partage et la capitalisation d’expériences, Proparco collabore également avec les membres d’EDFI à la réalisation d’évaluations sur les opérations menées conjointement.

European Financing Partners (EFP)

Créé en 2004 par la Banque européenne d’investissement (BEI) et 12 membres d’EDFI, dont Proparco, l’European Financing Partners (EFP) est une coentreprise dédiée au financement d’opérations du secteur privé dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

En 2014, la capacité totale de financement de l’EFP s’élève à 230 millions d’euros pour des projets individuels jusqu’à 25 millions d’euros. L’EFP contribue au maximum à 75 % du coût d’un projet, dont 50 % apportés par la BEI, le membre d’EDFI à son origine apporte les 25 % restants. 

L’EFP contribue à promouvoir le développement durable du secteur privé dans les pays ACP, mais aussi à renforcer la coopération entre les institutions financières européennes, notamment entre les membres d’EDFI et la BEI.

Depuis sa création, l’EFP a approuvé 32 projets pour un montant total de 442 millions d’euros à la fin 2013. Plusieurs opérations réalisées par Proparco ont bénéficié de sous-participations de l’EFP, à l’instar de projets de télécoms en Tanzanie (Millicom) et d’énergie en Jamaïque (JPS), ainsi que d’infrastructures en Afrique subsaharienne (Africa Finance Corporation).

Interact Climate Change Facility (ICCF)

Créé en 2011 par l’AFD, la Banque européenne d’investissement (BEI), Proparco et 10 autres IEFD, l’Interact Climate Change Facility (ICCF) est un fonds commun d’investissement dédié au financement d’opérations du secteur privé en faveur des énergies renouvelables (éolien, solaire, hydroélectrique…) et de l’efficacité énergétique dans les pays en développement et émergents. Cette initiative fait aujourd’hui figure d’exemple en matière de coopération financière et technique entre bailleurs en faveur de projets climat.

L’objectif de l’ICCF est de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de promouvoir les meilleures pratiques en matière environnementale et sociale.

Sur la période 2012-2014, l’ICCF a permis d’engager 269M€ sur 15 projets « climat » apportés par ses membres, au premier rang desquels Proparco, le FMO et la DEG. L’ICCF contribue au maximum aux deux tiers du coût, en prêt senior ou subordonné, le membre d’EDFI à son origine apportant le tiers restant.

À ce jour, l’AFD et Proparco comptent parmi ses principaux contributeurs, en termes d’apport financier (165 M€ cumulés sur 458 M€ disponibles, soit 36%) et des montants engagés (101 M€ sur un total de 269 M€, soit 38%).

Des collaborations étroites avec nos homologues allemands et néerlandais ... et la Banque mondiale

Des rangées de panneaux solaires dans le désert du Chili

Au sein d’EDFI, Proparco entretient des relations étroites avec ses homologues allemand et néerlandais, DEG et FMO , respectivement depuis 1998 et 2007.

En 2012, les trois institutions ont créé une facilité de cofinancement qui permet la mutualisation de leurs moyens et la délégation à l’un des trois partenaires de l’instruction et du suivi des projets. Cette coordination leur permet de se positionner ensemble sur des transactions allant jusqu’à 90 millions d’euros.

En 2014, 25 % de l’activité de Proparco a été réalisée avec ses homologues allemands et néerlandais, DEG et FMO .

En octobre 2009, Proparco a signé un accord de coopération avec la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale spécialisée dans le financement du secteur privé destiné à faciliter les démarches de cofinancement de projets dans des secteurs clés du développement : l’agro-industrie, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, les banques et marchés financiers…

En savoir plus sur FMO, DEG et SFI

Nos actionnaires, des partenaires privilégiés

Aéroport d'Ivato

Dans une même volonté d’accroître son champ d’action et ses impacts, Proparco multiplie les collaborations avec ses actionnaires.

Des projets ont, par exemple, été financés dans le tourisme, les infrastructures et la microfinance avec la Fondation Aga Khan pour le développement économique (AKFED).

Deux fonds de fonds pour la Méditerranée ( Averroès Finance I et II ) ont également été créés avec Bpifrance pour soutenir le financement des PME dans la région Méditerranée. Leur réussite a conduit au lancement d’Averroès Finance III destiné au développement du capital investissement en Afrique subsaharienne.

Des accords de coopération, notamment technique et financière, sont également noués entre des actionnaires de Proparco et, plus largement, le groupe AFD, comme avec la Banque de développement pour l’Afrique australe (DBSA).

En savoir plus sur AKFED, Bpifrance et DBSA
Projets