Plus de deux milliards de personnes dans le monde vivraient dans des pays dans lesquels le développement est entravé par des situations de fragilités, des conflits ou des violences. Et les prévisions ne sont guère optimistes : la proportion des régions connaissant une concentration
d’extrême pauvreté, terreau fertile des situations de violences, devrait bondir d’ici 2030, passant de 17 % actuellement à près de 50 %. L’Organisation de développement et de coopération économique (OCDE) a, quant à elle, annoncé dans son rapport 2016 sur les « États de fragilité » que 2014 a été « la deuxième année la plus meurtrière depuis la fin de la Guerre froide. » Ainsi, la multiplication des crises, qu’elles soient d’origine naturelle ou provoquées par l’Homme, et les répercussions qu’elles engendrent font de la thématique des pays fragiles un sujet au coeur des préoccupations actuelles.
pdf : 2.98 Mo
pays / région : Asie
collection :
Revue Secteur Privé & Développement
pages :
21
numéro :
27
disponible aussi en : fr en