Proparco a confirmé en 2017 sa montée en puissance. Avec près de 1,4 milliard d’euros de financements autorisés, un montant en hausse de plus de 30% en seulement deux ans, l’objectif des 2 milliards d’euros d’ici 2020 est en bonne voie.

Pour la seule année 2017, Proparco a investi 283M€ en fonds propres, quasi-fonds propres et prêts subordonnées pour renforcer et soutenir la croissance de sociétés privées actives dans les pays en développement et émergents. Une augmentation de 60 % par rapport à 2016. Un record de mobilisation des instruments de haut de bilan qui s’inscrit dans la nouvelle stratégie de Proparco.

En 2017, le climat et l’Afrique sont restés des marqueurs forts de l’activité de Proparco. Les financements autorisés sur des projets à co-bénéfice climat et au secteur privé africain représentent respectivement 47% et 53% de l’activité de Proparco, des résultats en ligne avec les objectifs ambitieux que Proparco s'est fixée pour 2020.

Plus de 5 millions de personnes bénéficieront ainsi potentiellement d'un meilleur accès aux biens et services essentiels, plus de 1 000 MW de capacité d'énergie seront installés et près de 900 000 emplois directs et indirects seront créés ou maintenus grâce aux financements autorisés en 2017.

Ces impacts illustrent une fois encore le rôle primordial du secteur privé dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Ces résultats confirment que nous sommes en bonne voie pour atteindre les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés pour 2020. Ils illustrent notre capacité à allier croissance soutenue et impact sur le développement en adaptant notre offre aux besoins de nos clients. La très forte augmentation de nos prises de participation, en particulier en Afrique, en témoigne.

Gregory Clemente, Directeur Général de Proparco