Proparco et Findev Canada s’engagent pour une plus grande collaboration

publié le 11 avril 2019
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Signature du MoU avec FinDev Canada
Par la signature d’un mémorandum d'entente, les institutions de financement du développement française et canadienne entendent travailler plus étroitement pour le financement de projets contribuant à l’atteinte de objectifs de développement durable (ODD).

Proparco et FinDev Canada ont signé le 12 avril un mémorandum d'entente visant à renforcer la collaboration  entre les deux institutions au service du secteur privé et du développement durable.

Ce memorandum of understanding détaille les axes prioritaires qui feront l’objet d’une coopération accrue, parmi lesquels le financement de projets participant au renforcement du pouvoir économique des femmes, de projets à co-bénéfice climat ou encore de projets favorisant l’inclusion financière dans les pays en développement ou émergents. Les deux institutions s’engagent également à travailler plus étroitement en Afrique et en Amérique Latine.

A l’occasion de cette signature, le Directeur Général de Proparco Gregory Clemente a déclaré : « Nous partageons avec nos homologues de FinDev Canada des priorités et une ambition communes. Je me réjouis de voir nos deux institutions s’engager à travailler plus étroitement encore, en particulier sur le climat et l’égalité entre les genres, deux grands marqueurs de notre activité ».

« FinDev Canada est très fier de son partenariat avec Proparco pour investir dans des projets du secteur privé qui bénéficient aux femmes dans les pays en voie de développement, et qui contribuent à l’atténuation du changement climatique » a dit Paul Lamontagne, Directeur Général de FinDev Canada. « Ensemble, en mobilisant le secteur privé, nous pouvons faire encore plus pour atteindre les Objectifs de développement durable des Nations Unies. »
 
La promotion du rôle économique des femmes au cœur des priorités des deux institutions

Les deux institutions sont aujourd’hui fortement mobilisées dans le cadre du Défi 2X ("2X Challenge"). Par cette initiative , les 7 institutions de financement du développement des pays du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) s’engagent à mobiliser 3 milliards de dollars à investir dans des entreprises contribuant au renforcement du pouvoir économique des femmes, qu’elles soient entrepreneures, dirigeantes, employées ou consommatrices de biens et services qui favorisent leur participation économique.. 

Lancée en juin 2018 à l’occasion du Sommet du G7 de Charlevoix au Canada, cette initiative fera l’objet d’un point d’étape en marge du Sommet du G7 de Biarritz en France en août 2019.