Climat et Energie

Le groupe AFD est aujourd’hui un des bailleurs de fonds les plus engagés sur la thématique « climat » .

Depuis 2006, Proparco consacre 30 % de ses interventions à des projets participant à la lutte contre le changement climatique – principalement à travers le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.
Eolienne avec le coucher du soleil derrière

Introduction

Gros plan sur l'hélice d'une éolienne

Proparco, une institution engagée contre le changement climatique

Le changement climatique est aujourd’hui une réalité tangible. Face à cette menace, Proparco et son actionnaire de réfrence, l’AFD, se sont engagés depuis dix ans dans une stratégie d’actions ambitieuse. Ensemble, elles ont mobilisé près de 18 Md€ pour des projets ayant des impacts positifs sur le climat.

Cela nous positionne comme l’un des bailleurs les plus actifs en la matière. Il s’agit là d’un engagement pérenne : Proparco s’est fixée comme objectif de consacrer 30 % de ses financements annuels à la lutte contre le changement climatique. Elle accompagne ainsi les acteurs privés qui transforment le défi climatique en opportunité pour le développement durable de secteurs tels que les infrastructures, l’industrie, l’agriculture...

Aujourd’hui, notre «clim’action» se décline sur des fronts multiples. Dans le cadre des initiatives engagées autour de la conférence des parties sur le climat à Paris (COP 21), le groupe AFD participe activement au renforcement des synergies entre bailleurs, à l’harmonisation des pratiques et des outils en matière de finance climat, etc.

Interact Climate Change Facility

Installation des panneaux solaires

Interact Climate Change Facility

Aux côtés de ses partenaires européens, PROPARCO a également contribué à la création d’un mécanisme dédié au cofinancement de projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique à l’initiative du secteur privé dans les pays en développement et émergents : Interact Climate Change Facility . Lequel compte aujourd’hui comme l’une des réalisations les plus abouties en matière de collaboration entre bailleurs.

Au total, 23 projets pour une valeur de 377milliards d’euros ont été approuvés par le biais de la facilité ICCF au deuxième trimestre de 2017.

Nos 5 axes d’intervention « climat »

Une éolienne vu du bas

Énergies renouvelables: Solaire, éolien, hydro-électricité… Des ressources clés pour une transition énergétique mondiale

Le développement des énergies renouvelables (solaire,éolienne, hydro-électrique, géothermique, biomasse, etc.) représente une réponse viable et pérenne à l’accroissement de la demande énergétique mondiale, tout en participant à la lutte contre le dérèglement climatique. Ces technologies permettent de diversifier les mix énergétiques nationaux, de réduire la dépendance des économies aux sources fossiles (pétrole, charbon, gaz) et de limiter les émissions de GES.

Le développement, la production et l’utilisation d’EnR ont également un effet d’entraînement sur les économies. Elles offrent de nombreuses opportunités en matière de création d’emplois, de richesse, de recherche et développement, etc. Mais cela implique des investissements massifs, des politiques volontaristes et incitatives, ainsi que l’ouverture du marché aux producteurs indépendants d’électricité. L’enjeu est d’atteindre à court ou moyen terme la parité des coûts avec les filières conventionnelles de production d’énergie.

Efficacité énergétique: Des opportunités pour économiser l’énergie et réduire l’empreinte carbone de l’industrie

Les entreprises, et plus spécifiquement le secteur de l’industrie, sont d’importants consommateurs d’énergie. Ce niveau de consommation se traduit non seulement par une dépendance aux sources d’énergie fossile (gaz, pétrole, charbon) et par des charges financières élevées, mais il pose aussi la question de leur responsabilité environnementale. Le seul secteur du ciment est, par exemple, à l’origine de 5 % des émissions de CO2 – une part qui pourrait dépasser les 10 % d’ici à 2050.

L’efficacité énergétique constitue un élément de réponse. En récupérant la chaleur produite lors d’un procédé de production ou de transformation, les entreprises disposent d’une source d’approvisionnement en énergie.

Accès à l'énergie: L’off-grid, des solutions innovantes, propres et financièrement accessibles

L’accès durable à l’énergie est un levier essentiel du développement économique et social. Les services énergétiques ont des impacts multiples et profonds sur la productivité des entreprises, l’éducation, etc.

Aujourd’hui, les Nations unies estiment que 1,4 milliard de personnes n’ont pas accès à une énergie moderne, tandis que 3 milliards de personnes dépendent de la « biomasse traditionnelle » et du charbon comme source principale de combustible. L’Afrique demeure le continent où l’accès à l’électricité est le plus faible : moins d’un foyer sur deux en moyenne. Déficit d’infrastructures et de compétences techniques sont les deux principaux facteurs de la sous-performance du secteur dans la région.

Dans ce contexte, les projets off grid représentent des solutions innovantes et désormais accessibles aux populations les plus modestes.

Transports durables: Pour des réseaux de transports efficaces et respectueux de l’environnement

En 2050, plus de 70 % de la population mondiale vivra dans les villes. Centres de consommation énergétique majeurs, les espaces urbains sont à la fois l’une des principales causes du changement climatique et l’un des principaux vecteurs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En matière de capacité de transport, de coût par kilomètre, de longévité des infrastructures, de sûreté, mais aussi de climat le transport ferroviaire est préférable à la route. Il s’avère aussi indispensable pour le transport de certaines matières premières ou le désenclavement de pays non côtiers.*

En réponse à ces enjeux, PROPARCO participe au financement de transports collectifs propres urbains et interurbains, ainsi qu’au développement du rail pour le transport de passagers et de marchandises.

Eau et assainissement: Les opérateurs privés, partenaires pour des services d’eau performants

Dans de nombreux pays, le changement climatique aura un impact extrêmement sévère sur la disponibilité des ressources en eau. À quoi s’ajoutent les conséquences de la pollution des cours d’eau, des nappes phréatiques...

La gestion durable de l’eau potable, la protection de sa qualité et la maîtrise de la demande représentent l’un des enjeux du siècle. C’est pourquoi PROPARCO appuie des projets de gestion intégrée de la ressource hydrique, d’amélioration du rendement des réseaux d’eau, d’augmentation des capacités de stockage et d’assainissement des eaux usées dans les pays soumis à un fort stress hydrique.

504 M€
de financements octroyés en 2016 à des projets ayant des impacts positifs sur le climat
680 500
tonnes CO² seront évitées par an grâce aux financements accordés en 2016
898 MW
de capacité d’énergie installés en 2016, dont 802 GWh d’origine renouvelable

Demain, notre ambition est d’aller plus loin, de soutenir l’innovation et la créativité pour faire émerger des solutions techniques et financières. Les nouvelles technologies, comme la téléphonie mobile, offrent par exemple la possibilité de déployer des systèmes de distribution d’électricité off-grid sur le continent africain. Quant à nos collaborations avec nos pairs et les investisseurs traditionnels et nouveaux, elles nous permettront de développer de nouveaux produits en faveur du secteur : green bonds , subventions remboursables, réhaussement de crédit...

Nous avons la certitude que le secteur privé sera un acteur clé pour la transition vers des économies plus respectueuses de leur environnement et bénéfiques au plus grand nombre d’hommes et de femmes. En tant qu’institution financière de développement, notre ambition est de leur permettre de jouer pleinement ce rôle.

Dans le secteur des énergies, nos financements visent deux objectifs principaux :

  • soutenir des projets d’énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique, biomasse) sur tous les continents, pour répondre aux besoins croissants en énergie des pays du Sud, tout en privilégiant des modes de production moins polluants que les énergies fossiles ;
  • sécuriser l’approvisionnement énergétique sur le continent africain en valorisant les ressources naturelles locales, conventionnelles et renouvelables (gaz, hydraulique …), qui offrent une réponse rapide au déficit de capacité installée.

 

Carte interactive
Géographie
Type de financement
Antennes
Filtres

Géographie

Type de financement

  • Accompagnement Technique
  • Assistance technique
  • Garanties
  • Prise de Participation
  • Prêts

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir la carte de tous les projets

Téléchargement

Revue Secteur Privé & Developpement

Pour un changement d'échelle des financements privés du climat

Alors que l’on espère un accord ambitieux sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) à la conférence de Paris, la question du financement de la transition ...
Oct 2015
Revue Secteur Privé & Developpement

Les producteurs privés d'électricité: une solution pour l'Afrique?

Alors que la demande d'électricité augment fortement en Afrique subsaharienne, principalement en raison de la croissance économique et des politiques d’accès à l’électricité, les capacités de ...
Mar 2017
Revue Secteur Privé & Developpement

Les producteurs privés d'électricité: une solution pour l'Afrique?

Alors que la demande d'électricité augment fortement en Afrique subsaharienne, principalement en raison de la croissance économique et des politiques d’accès à l’électricité, les capacités de ...
Mar 2017
Revue Secteur Privé & Developpement

Pour un changement d'échelle des financements privés du climat

Alors que l’on espère un accord ambitieux sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) à la conférence de Paris, la question du financement de la transition ...
Oct 2015
Revue Secteur Privé & Developpement

Capital-investment et énergies propres: catalyser les financements dans les pays émergents

Le développement d’une économie plus sobre en carbone est essentiel pour répondre à deux impératifs majeurs auxquels nos sociétés seront confrontées au cours de ...
May 2010