• logo linkedin
  • logo email
KENYA
Après la France en 2017 et les États-Unis en 2018, la coalition One Planet se réunit pour la troisième fois ce 14 mars au Kenya. Cette édition centrée sur l’Afrique visera à accélérer la mobilisation en faveur d’un développement bas carbone des pays africains.
Avec 1,2 milliard d’euros de financement depuis 2017, Proparco a fait du climat une priorité structurante de son activité et s’engage pour accélérer l’impact des projets privés dans la lutte contre le changement climatique en Afrique.
La preuve en chiffres et en exemples, avec 4 projets emblématiques financés en Afrique et notamment au Kenya.

En chiffres

Depuis 2017, Proparco a financé des projets climat à hauteur de 1,2 milliard d’euros. Des résultats en ligne avec son objectif ambitieux d’y consacrer 2 milliards d’euros d’ici 2020.

Sur le terrain

Proparco a récemment participé au financement de 4 projets emblématiques en Afrique :

Au Kenya : Lake Turkana Wind Power, le plus grand parc éolien d'Afrique 

 

video

 

Appuyée par Proparco, Lake Turkana Wind Power a construit un parc éolien situé au nord du Kenya, dans la vallée du Rift. Celui-ci fournit à lui seul 15 % de l’électricité du pays, bénéficiant potentiellement à près de 8 millions de personnes, et une énergie 60 % moins chère que celle produite par les centrales thermiques.

Lake Turkana Wind Power constituait un chantier colossal impliquant l’installation de 365 éoliennes pour une puissance de 310 MW, la construction de 200 km de liaisons routières et de 430 km de lignes de transmission électrique reliant la centrale au réseau. 
Le projet permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 380 000 tonnes CO2eq par an.
D’un montant total de 620M€, dont 50M€ financés par Proparco, ce projet est le plus important investissement privé jamais réalisé dans l’histoire du Kenya. 

Ce projet est emblématique par sa taille mais aussi par la complexité de son montage financier qui a nécessité 8 années de préparation. Lake Turkana Wind Power est un excellent exemple de coopération entre des institutions financières de développement et des banques commerciales, qui ont travaillé ensemble pour décupler leurs capacités d'intervention et l’impact de leurs financements, et ainsi faire émerger un projet de développement d’envergure en Afrique, résume Emmanuelle Matz, responsable de la division Energie et Infrastructures de Proparco.

Cet investissement emblématique pour le Kenya a été récompensé par plusieurs prix, dont le prix du « Deal of the Year 2014 » pour les énergies renouvelables en Afrique décerné par le Project Finance International de Thomson Reuters et par l’Infrastructure Journal. 

En savoir plus sur le prêt de Proparco

Le projet en vidéo    

 

KTDA : des centrales hydroélectriques pour la principale coopérative kényane de planteurs de thé

 

ktda

 

Détenue par 600 000 agriculteurs, Kenya Tea Development Agency Limited (KTDA) gère 60% de la production de thé au Kenya. Pour assurer une production plus écologique, Proparco a financé, à hauteur de 15 millions de dollars, la construction de sept mini centrales hydrauliques autonomes fournissant une électricité verte à plus d’un tiers des usines de KTDA. Ces centrales au fil de l’eau fonctionnent sans retenue d’eau, limitant ainsi leur impact environnemental. 

En développant ses propres sources d’énergie, KTDA a su fiabiliser l’approvisionnement électrique de ses usines de thé tout en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre. Ces équipements lui permettent de réduire ses coûts énergétiques et, grâce aux économies engendrées, d’augmenter les revenus de milliers d’agriculteurs. 
Grâce au surplus de production, ces mini centrales connectées au réseau national d’électricité participent également à l’électrification de quatre régions rurales.
Ce prêt est l’un des 4 financements accordés par Proparco à la société kényane depuis 17 ans. 

Lire l’article Kenya : le thé aux mille vertus 

Voir l’interview de Lerionka Tiampati, DG de KTDA

En savoir plus sur le prêt de Proparco

 

Nachtigal : une centrale hydraulique stratégique pour le Cameroun

Pour tirer parti de l’immense potentiel hydraulique du pays, l’AFD et Proparco ont accordé il y a quelques mois un prêt de 150 M€ à Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) afin de financer la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance d'une centrale hydroélectrique au fil de l'eau de 420MW sur le site de Nachtigal, au Cameroun. 
À sa mise en service en 2023, cette centrale fournira près de 30 % de la production d’électricité du pays. Elle permettra d’améliorer et de sécuriser l’accès à l’électricité des populations tout en contribuant à la transition bas carbone du pays. Le projet contribuera à diminuer le coût moyen de production de l’électricité dans le pays, sans alourdir significativement l’endettement de l’Etat, grâce au recours à un partenariat public privé permettant de mobiliser des capitaux privés.

Le projet Nachtigal a été récompensé début février pour son ampleur et son impact sur le développement par le prix « Global Multilateral Deal of the Year » de Thomson Reuters - Project Finance International (PFI).

En savoir plus

En savoir plus sur le prêt de Proparco

 

EAV : le seul fonds d’investissement d’Afrique subsaharienne dédié au financement des PME qui développent l’accès à l’énergie des populations rurales et périurbaines

Basé au Kenya et doté de 54,5 millions d’euros, EAV investit dans des start-up et des PME offrant des solutions d’accès à l’énergie sobre en carbone pour les populations rurales et périurbaines d’Afrique subsaharienne. Né à l’initiative du groupe français Schneider Electric, EAV a également bénéficié de capitaux du groupe AFD. En 2015, celui-ci y a investi 5 millions d’euros, via son fonds pour les entreprises en Afrique (FISEA), conseillé par Proparco. 
Pour apporter l’électricité aux habitants des campagnes, EAV mise notamment sur les solutions mobiles de prépaiement et sur l’émergence du marché de systèmes solaires de type "plug and play" qui permettent de s’équiper facilement pour couvrir des besoins simples et de prépayer sa consommation. 
EAV a ainsi investi dans des entreprises comme Solarise Africa qui propose des solutions solaires avec une offre en leasing, Sunculture qui  développe et vend des systèmes d’irrigation solaires aux petits fermiers ou D.light, un pionnier sur le marché des SHS (Solar Home Systems) au Kenya.

En savoir plus

 

 

Pour plus d’informations, chiffres clés, exemples de projets ou pour toute demande d’interview avec nos experts, n’hésitez pas à nous contacter sur presse@proparco.fr.

Suivez-nous sur Twitter avec @Proparco