Alors que la demande d'électricité augment fortement en Afrique subsaharienne, principalement en raison de la croissance économique et des politiques d’accès à l’électricité, les capacités de production ne croissent que très peu depuis les années 1990. Aujourd’hui encore, seulement 30 % de la population a accès à l’électricité — contre 80 % dans le monde — et l’économie de beaucoup de pays africains est fortement handicapée par la qualité et la quantité d’électricité disponible. En Tanzanie ou en Ouganda par exemple, les coupures de courant feraient perdre chaque année à l’économie entre 4 % et 6 % du produit intérieur brut.
pdf : 1.51 Mo
collection :
Revue Secteur Privé & Développement
pages :
28
numéro :
Hors série
disponible aussi en : fr en