Le transport aérien en Afrique pèse encore très peu à l’échelle mondiale. La forte croissance du produit intérieur brut, l’urbanisation accélérée du continent et le développement des classes moyennes – désireuses de voyager – devraient cependant bouleverser la donne. Le marché aérien africain est en passe de connaître un développement sans précédent. L’IATA prévoit une croissance du trafic aérien de 5,7 % par an en moyenne jusqu’en 2034. Le secteur offre en outre d’importantes opportunités d’investissements – estimés à plus de 160 milliards de dollars pour la seule acquisition de nouveaux avions.
pdf : 1.4 Mo
pays / région : Afrique Subsaharienne
collection :
Revue Secteur Privé & Développement
pages :
21
numéro :
24
disponible aussi en : fr en