• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
hardap
En mars 2018, Proparco avait accordé une garantie de 37 millions d’euros à la banque sud-africaine Standard Bank pour couvrir son prêt dédié au financement de la construction d’une ferme photovoltaïque de 37 MW en Namibie. Un peu plus d’un an après, le parc solaire, situé près de la ville de Mariental dans la région de Hardap vient d’être inauguré ce matin, en présence notamment du Ministre de l’énergie et de représentants de Proparco, d’Alten Renewable Energy qui a développé le projet, de Standard Bank ou encore de la société nationale d'électricité, NamPower.

La garantie accordée par Proparco était particulièrement innovante, avec une part du risque couvert croissante au cours du temps, et avait ainsi permis à la banque d’allonger la maturité de son financement en monnaie locale. Elle illustrait également notre engagement continu en faveur du  développement des énergies renouvelables en Afrique, témoigne Siby Diabira, représentante de Proparco pour l’Afrique australe et l’Océan indien, et présente aujourd’hui à la cérémonie d’inauguration.

La centrale d’Hardap est la 1ère centrale solaire de grande échelle de Namibie, un pays qui souffre d’un important déficit de production électrique mais qui dispose d’un potentiel encore largement inexploité. La Namibie importe ainsi plus de 60% de l’électricité qu’elle consomme, notamment d’Afrique du Sud. 

En couvrant près de 5% de la demande énergétique annuelle du pays, cette centrale va permettre à la Namibie de réduire sa dépendance énergétique et de donner accès à une source d'électricité sobre en carbone et abordable à plus de 70 000 personnes, conclut Siby Diabira.