4.8M€
investis dans FEFISOL via FISEA
2 213 072
bénéficiaires finaux de FEFISOL
Le Fonds européen de financement solidaire pour l’Afrique (FEFISOL) finance des investissements agricoles sur tout le continent. Il répond aux besoins financiers et techniques des ménages ruraux pauvres et les aide à améliorer leurs pratiques.

Sur les 227 millions de comptes bancaires ouverts en Afrique, seulement 36 % sont actifs sur téléphone mobile. La finance mobile est pourtant particulièrement adaptée aux populations isolées, notamment en zones rurales.

Musoni, institution de microfinance kenyane, a parié sur le secteur financier et bancaire mobile en milieu rural. Elle propose des produits de paiement, d’épargne et de crédit adaptés aux populations vulnérables exclues du système financier classique, souvent de petits agriculteurs. Cela confère à son action financière une réelle plus-value sociale. Pour pérenniser ses activités et répondre au mieux aux besoins de ses clients, elle a décidé de développer une stratégie client solide et de renforcer ses compétences.

Au Kenya comme dans toute l’Afrique subsaharienne, le fonds européen FEFISOL combine soutien à la microfinance rurale et accompagnement technique. Il favorise l’essor d’un véritable tissu économique et social local en finançant des institutions de microfinance qui donnent accès à des services financiers adaptés aux populations rurales vulnérables. C’est pourquoi le fonds a investi 1,1 million d’euros dans Musoni pour qu’elle développe son portefeuille de crédits et maintienne sa croissance. Un programme d’accompagnement technique complète le financement pour améliorer la gestion de la relation client, avec notamment des formations aux équipes, pour un montant total de 33 331 euros.

projet FEFISOL
Sénégal, homme sur cargaison
Améliorer l'inclusion financière en milieu rural
FEFISOL est le premier instrument de microfinancement rural spécialisé dans l’appui au commerce équitable et aux petites entreprises de production biologique en Afrique. Il cible à la fois les institutions de microfinance à fort potentiel de développement et qui offrent des services financiers aux populations rurales non bancarisées, et les organisations de producteurs ainsi que les PME agricoles, dont les possibilités de refinancement par le système financier classique sont limitées. Autant de services qui contribuent in fine à améliorer l’inclusion financière des populations et des petites entreprises rurales africaines.
off-grid
Soutenir le développement des économies locales
Au-delà du soutien financier, FEFISOL cherche à avoir un impact sur la gestion et la gouvernance des structures financées. C’est pourquoi une facilité d’accompagnement technique a été mise au point : elle appuie les bénéficiaires du fonds dans leur développement pour garantir leur viabilité économique et sociale à moyen et long terme. Le but étant qu’ils accèdent ensuite à des financements pérennes et stables sur le marché local.

« La facilité d’assistance technique est un atout indéniable de FEFISOL. Plus d’un bénéficiaire du fonds sur deux en a déjà profité. Connaissant un franc succès depuis son lancement, FEFISOL doit poursuivre cette démarche de renforcement technique pour toucher les populations les plus fragiles », selon Anne-Sophie Bougouin, manager du fonds FEFISOL dont la gestion est assurée par la SIDI (Solidarité internationale pour le développement et l’investissement). Plus de 50 % des 84 bénéficiaires de FEFISOL ont en effet utilisé au moins une fois la facilité d’accompagnement technique.
Ghana, homme sur un chantier
Répondre à tous les besoins
Pour proposer une assistance technique sur mesure, FEFISOL identifie les besoins des structures financées et fait appel à l’expertise externe nécessaire, consultants indépendants ou cabinets. Les domaines d’intervention vont du renforcement de capacités en management ou en finance à l’appui au développement de nouveaux produits. La facilité joue ainsi un vrai rôle en matière de consolidation et d’atténuation du risque pour les clients du fonds.

« L’accompagnement technique est également un élément de fidélisation et d’attraction de nouveaux clients », précise Anne-Sophie Bougouin.

FEFISOL s’adresse en effet aux institutions de microfinance dont le profil de risque est relativement élevé. Son accompagnement les aide à répondre au mieux aux besoins de leurs clients et à être en phase avec leurs capacités réelles de mise en oeuvre. FEFISOL peut également former les organisations de producteurs à la commercialisation, à la planification ou encore à la valorisation des produits agricoles (certifications, techniques agricoles…).
Employés de Kenya Vert Ltd
Partenariat entre les fonds FEFISOL et FISEA

Créé en 2011, le fonds FEFISOL est né de la collaboration de trois investisseurs sociaux européens intervenant dans les pays en développement, dont la SIDI (Solidarité internationale pour le développement et l’investissement), filiale de l’ONG CCFD-Terre Solidaire. La SIDI est la société de gestion du fonds et assure au même titre la gestion de sa facilité d’accompagnement technique.

FISEA, Fonds d’investissement et de soutien aux entreprises en Afrique, a investi 4,4 millions d’euros dans le fonds FEFISOL. 330 000 euros ont aussi été mobilisés par FISEA pour l’offre d’accompagnement technique de FEFISOL, en cofinancement avec la Banque européenne d’investissement, la Norwegian Microfinance Initiative et le gouvernement du Luxembourg.

Détenu par l’AFD et conseillé par Proparco, FISEA a pour objectif de favoriser la croissance des entreprises et des institutions financières génératrices d’emplois en Afrique subsaharienne en leur offrant un accès à des capitaux propres et un appui dans la gestion de leurs investissements. Proparco en assure, pour le compte de l’AFD, le suivi et la gestion ainsi que ceux de la facilité d’accompagnement technique dédiée. Proparco est également membre du comité consultatif de FEFISOL pour le compte de FISEA.