Le secteur bancaire africain, largement dominé par les banques européennes jusqu’à la fin des années 1990, est en pleine mutation. Aux côtés des acteurs traditionnels, des groupes régionaux émergent et se muent progressivement en véritables groupes bancaires panafricains. Ces banques, qu’elles soient locales, régionales ou continentales, affichent une stratégie de développement plus agressive. Elles cherchent à pénétrer de nouveaux segments de marché et à toucher des cibles jusque-là exclues du système bancaire. Elles multiplient les agences, déploient des services innovants et à bas coût, mieux adaptés aux populations peu bancarisées...
pdf : 3.02 Mo
collection :
Revue Secteur Privé & Développement
pages :
28
numéro :
16
disponible aussi en : fr en