Depuis la Conférence de Lima sur le climat en 2014, le Pérou s’est engagé à porter à 60 % la part des énergies renouvelables dans sa production d’électricité d’ici à 2018. L’objectif ? Anticiper l’épuisement de ses réserves en gaz et limiter la vulnérabilité de ses centrales hydroélectriques aux conséquences du changement climatique en créant des parcs éoliens, parmi lesquels celui de Marcona et de Tres Hermanas. Leur production permettra ainsi, à cette échéance, d’éviter l’émission de 428 000 tonnes d’équivalent CO2 par an et de lancer une nouvelle dynamique dans la région.
Année de publication :
2017