Dans les quartiers pauvres de la capitale kényane, les toilettes « à domicile » sont rares : sacs en plastique et fosses à ciel ouvert servent aux besoins élémentaires. En réponse, la société Sanergy a développé un réseau de toilettes payantes à bas coût, dont elle a optimisé l’usage : les déchets organiques sont transformés en engrais et commercialisés auprès des paysans. Ce business model au service des plus démunis est soutenu par le fonds Novastar, dans lequel Proparco a investi.
Année de publication :
2016