Véritable puits de carbone, la forêt joue un rôle fondamental dans le maintien des grands équilibres écologiques mondiaux. L’accroissement démographique et l’urbanisation exercent pourtant des pressions croissantes sur les terres forestières du Sud. Par les effets conjugués du développement agricole et de la surexploitation des bois de chauffage, ce sont près de 13 millions d’hectares de forêts qui disparaissent chaque année. Les bassins forestiers d’Amazonie, d’Afrique centrale et d’Indonésie sont les plus touchés. À l’origine de 10 à 20 % des émissions de gaz à effets de serre, la déforestation contribue au changement climatique, mais aussi à l’appauvrissement de la biodiversité et des sols.
pdf : 3.06 Mo
collection :
Revue Secteur Privé & Développement
pages :
28
numéro :
14
disponible aussi en : fr